REFLEXION

Acte immoral d’infanticide : Par crainte de supplice et de honte, une jeune femme balance son nouveau né du 3ème étage



Acte immoral d’infanticide :   Par crainte de supplice et de honte, une jeune femme balance son nouveau né du 3ème étage
Une jeune femme, agée d’une trentaine d’année, décidément sans bonne moralité, ou peut etre envahie par la force du diable a balancé son nouveau né qu’elle a eu sans doute d’une union illégale, du troisième étage de l’immeuble de la cité 500 logements ou elle habite, situé en plein centre ville de Skikda.

Le bébé au corps tres frele, n’a pu résister au choc et fut décédé sur le coup. Aussitôt la découverte maccabre du corps complètement désarticulé, dans la meme position et à la meme place sous le batiment en question , l’alerte auraient été donné, qui a ammené les éléments de la sécurité à se rendre sur les lieux, ou ils ont constaté par eux meme cette mort. Hativement, des investigations ont été entreprises par les policiers qui ont vite arrivé à identifier la mère coupable qui sans le moindre état d’ame après avoir commis l’adultère, est allé jusqu'à porter un innocent dans son ventre pendant neuf mois pour l’assassiner ensuite. Les détails de cette saugrenue affaire remontent au mois de mai de l’année 2006, losrque au moment des faits , les services de sécurité ont recu une plainte faisant état d’un corps de nouveau né gisant dans son sang à terre au dessus d’un immeuble situé à la cité des 500 logement en plein centre ville de Skikda. Suite à cette plainte, des recherches ont été rapidement entamées qui n’ont pas tardé à identifier cette jeune femme qui présentait tous les séquelles d’une femme qui venait d’accoucher. Après des analyses médicales, il a été procédé à l’arrestation de la pricipale coupable (L.L) agée de trente trois ans qui a déclaré avoir était enceinte d’une union illégale, avec un homme qui n’a pas voulu reconnaître la vérité. Bouleversée par l’attitude néfaste de son amoureux, elle n’a trouvé de solution facile que l’idée diabolique d’envelopper son nouveau né dans un sac de plastique avant de le balancer par le dessus de l’étage ou elle habite, pour mettre fin à la vie de cette innocente créature. Le rapport du médecin légiste, a confirmé que l’enfant est né vivant et en bonne santé. Son décés revient à la chute fatale .

Devant le tribunal ou elle était bien présente pour répondre de son crime, ses larmes coulantes à flots lui ont servi à rien. Elle écopa de trois de prison ferme.

. .
Samedi 30 Mai 2009 - 22:53
Lu 727 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+