REFLEXION

Achour Abderrahmane condamné à huit ans de réclusion



L’homme d’affaires Achour Abderrahmane à été condamné, hier, par le tribunal criminel d’Alger à huit ans de réclusion et 10 millions DA d’amende ferme pour son implication dans une affaire de fraude fiscale évaluée à plus de 53 milliards DA. Selon l’arrêt de renvoi, la fraude fiscale a été découverte lorsque la sous-direction du contrôle relevant de la direction des grandes entreprises (DGE) avait décidé l’ouverture d’une enquête sur la société " National A+ " d’Achour Abderrahmane, dirigée par le séquestre judiciaire, en demandant les documents comptables de cette société. Le séquestre judiciaire avait affirmé aux enquêteurs que la société ne possédait pas de documents comptables. Les enquêteurs avaient reconstitué le chiffre d’affaires de cette société, l’estimant à plus de 53 milliards DA, après l’obtention de tous les mouvements de ses comptes bancaires ouverts auprès de la BNA, de l’ABC banque, de l’ex-El Khalifa Banque et de Rayan Banque-Algérie.Achour Abderrahmane avait déjà été condamné à 18 ans de réclusion en 2009 par la même instance pour une affaire de dilapidation de fonds bancaires s’élevant à 21 milliards DA au détriment de la BNA.                          

Riad
Lundi 30 Janvier 2012 - 10:57
Lu 345 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+