REFLEXION

Achachta-Mostaganem : Viols en série et actes contre nature



Le tribunal d’Aïn Tadelès a tranché sur la fameuse affaire de viols en série qui a secoué la localité d’Achachta. En effet, l’affaire de tentative de viol dans le but de commettre un acte contre nature et de harcèlement sexuel dont se sont accaparés les enquêteurs n’était pas un cas isolé, mais seulement la face cachée de l’iceberg. En effet, selon le plaignant, le père de la victime âgée de 16 ans dénommée N. A., le sieur G. M., cafetier de son état, a tenté d’abuser de son fils et l’enquête révéla que le pseudo-pédophile n’était pas à se première tentative. Le garçon, soit la victime, est voisin du tenancier du café. Une proie que l’accusé devait respecter plus que tout autre. Suite à l’enquête, il s’avéra que le jeune N.A. n’était que le maillon d’une chaîne de huit victimes. Instruite et jugée par le tribunal d’Aïn Tadelès, le procureur de la république dans son réquisitoire requit douze années de détention contre l'accusé. Suite à une longue plaidoirie, la défense démontra le vice de forme, en l’occurrence le certificat médical prouvant le délit, délivré non pas par un médecin-légiste, mais par un psychologue. Après délibération et en l’absence de preuves tangibles, le cafetier fut tout simplement déclaré non-coupable et a bénéficié d’un non-lieu.

Y.Zaza
Dimanche 16 Août 2009 - 08:00
Lu 751 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+