REFLEXION

Accuse d’avoir detourne plus de 20 milliards :Le maire de Sidi M’hamed de nouveau devant la justice



Les juges examineront aujourd’hui l’appel introduit par le procureur de la République du tribunal de Bab El Oued, concernant la décision judiciaire de la relaxe prononcée par le président du tribunal correctionnel de Bab El Oued, en faveur de l’actuel maire de Sidi M’Hamed. Plusieurs employés, élus de la commune sont appelés à répondre aux chefs d’inculpation retenus à leur encontre lors de l’instruction judiciaire à l’instar des chargés de l’urbanisme et des finances. L’actuel maire est accusé d’avoir détourné pas moins de 20 milliards de centimes du budget octroyé dans le cadre de la rénovation des places de la concorde civile et celle de Bouafia, situées en plein cœur de la place du 1er mai. L’enquête judiciaire a été ouverte sur ordre du procureur de la République du tribunal d’Alger en 2009 suite à des informations parvenues à ses instances, sur la passation de projets douteux au niveau de cette commune. Les mis en cause avaient nié tous les faits relatifs au détournement des deniers publics destinés  notamment à la réalisation d’un terrain de jeux et à la rénovation de places publiques.                       

Nadine
Mercredi 3 Octobre 2012 - 23:00
Lu 307 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+