REFLEXION

Abdelhafid Ghouka veut se venger



Abdelhafid Ghouka veut se venger
Abdelhafid Ghouka n’est autre que la porte parole du comité national de transition, qui s’est constitué avec la bénédiction de la France à Benghazi contre le leader Libyen Maâmar El-Kadhafi. Ce que l’opinion publique ne sait pas, Ghouka, avait demandé par le passé l’exil en Algérie, mais sa demande a été refusée par les autorités algériennes. Aujourd’hui, et selon certaines sources diplomatiques, il n’est pas écarté la possibilité pour Ghouka de se venger et régler ses comptes avec l’Algérie en mettant en place le scénario des quinze mercenaires algériens arrêtés. Sous la couverture de la France, Ghouki est chargée par l’ancienne puissance coloniale d’accuser l’Algérie de soutien à Maâmar El Kadhafi.

Réflexion
Mardi 19 Avril 2011 - 10:49
Lu 687 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+