Abattage avicole: Journée d’information sur les conditions d’abattage avicole.

Pour faire face au non respect des conditions d’abattage des volailles et en vue de lutter contre les dangers dus aux bactéries sporulées et non sporulées, la direction du commerce de la wilaya de Mostaganem a organisé une journée d’information à l’intention des principaux acteurs concernés, notamment les exploitants.



Organisée par la direction du commerce, avec la collaboration de la direction des services agricoles de la wilaya de Mostaganem, la journée d’information, ayant pour thème  l’abattage et la consommation des volailles, s’est déroulée au sein du laboratoire avicole régional de Mostaganem, le mercredi 25 février 2009. Cette  journée est la première du genre organisée dans la wilaya de Mostaganem. Ont pris part à cette importante rencontre les docteurs Boukhodmi Fethi, Benaceur Rachid, M.Ouandjli Mustapha, inspecteur principal, Mme Benmahdi Fayza, M. Semamen Miloud, gérant de la « SAFATEM NOUR» spécialisée dans les produits vétérinaires, située à Mohammadia, le chef de service de la DPMEA de la wilaya de Mostaganem, ainsi que M.Allouache, Ben Mezidja, Soufi et Boussem, tous propriétaires d’abattoirs avicoles. Cette journée était sponsorisée par l’ensemble des propriétaires d’abattoirs avicoles. Lors de cette rencontre quatre thèmes étaient proposés à l’assistance, à savoir, « les normes et les conditions d’agréage des établissements d’abattage avicole », animé par le Dr.Boukhodmi Fethi qui a insisté sur le respect des normes professionnelles en application, à savoir : numéro du registre du commerce, capacité de la chambre froide, un camion frigorifique pour le transport des volailles abattues. La seconde intervention était animée par le Dr.Benaceur Rachid et avait trait aux conditions d’abattage, l’analyse des dangers et la maîtrise des points critiques au niveau des établissements d’abattage avicole. Cette seconde intervention, comme la première d’ailleurs, visaient le respect des conditions premières relatives à l’abattage des volailles destinées à la consommation ainsi que du respect des mesures d’hygiène pour minimiser au maximum les risques qui touchent la santé des consommateurs. Cette journée d’information avait également pour but d’organiser le marché conformément à la réglementation en vigueur. Pour sa part, M. Benaceur a soulevé le problème de l’abattage avicole suivant les différentes étapes, en passant du sale au propre. L’opération commence par l’acheminement des volailles vers l’abattoir (étape 1) et se termine par le lavage des carcasses (étape 10). Avant le ramasse des volailles, l’éleveur est prévenu à l’avance pour qu’il ait le temps de mettre ses volailles au repos, tout en veillant au retrait des aliments avant l’abattage, en les soumettant à une diète hydrique. Cette pratique permet de réduire les risques de contamination des carcasses au cours des opérations d’abattage. Il y a lieu d’éviter le transport par temps chaud. Le nombre de volailles par cage ne doit pas dépasser 12. Les cages doivent être lavées et désinfectées à la suite de chaque opération de transport. La réception des volailles au niveau de l’abattoir est un point critique (CP1). Présentés à l’abattoir, les poulets vivants sont à l’origine de dangers biologiques (bactéries, virus, parasites.


. .
Dimanche 1 Mars 2009 - 00:38
Lu 1235 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager


Les plus lus

Edition du 23-07-2014.pdf
3.47 Mo - 23/07/2014




Flux RSS



Retrouvez-nous sur Google+