REFLEXION

AYANT CEDE SON REGISTRE DE COMMERCE POUR QUELQUES SOUS A MASCARA : Il se trouve accusé pour trafic de 720 Kg de drogue

La famille du prisonnier K.M âgé de 57 ans qui purge une peine d’emprisonnement de 20 ans à la maison d’arrêt d’Oran a saisi par plusieurs correspondances itératives le ministre de la justice et garde des sceaux.



AYANT CEDE SON REGISTRE DE COMMERCE POUR QUELQUES SOUS A MASCARA : Il se trouve accusé pour trafic de 720 Kg de drogue
Les instances suprêmes de la jurisprudence au niveau de la cour suprême pour enrôler un nouveau procès dans l’affaire criminelle dite tentative d’exportation de 720 kg de drogue en partance du port d’Oran. Pour rappel, cette affaire a été dévoilée par la direction des services de la douane en date du mois de janvier 2008 et suite à laquelle plusieurs inculpés ont été présentés au tribunal criminel, près la cour d’Oran, et ce en date du 26 janvier 2009, ou il a été infligé à la majorité des inculpés une peine de 20 ans de prison ferme assortie d’une amende de 4 milliards de Da. La famille du prisonnier K.M qui réside à Sahaouria relevant de la commune de Mohammadia wilaya de Mascara, dans sa requête aurait expliqué que les principaux criminels dans cette affaire se trouvent en dehors de la prison et mènent la vie sans la moindre inquiétude pour une affaire criminelle qui est toujours d’actualité. Dans une lettre explicative paraphée des mains du prisonnier enregistrée sous l’envoie n° 47814 qui a été reçue par sa famille, ce dernier expliqua qu’il est victime d’une machination diabolique qui lui a été tendue par des individus qu’il ne connaissait même pas. Le prisonnier a expliqué dans sa lettre les péripéties de ses activités commerciales, qui après l’obtention d’un registre de commerce import /export, il a choisi la wilaya d’Oran pour exercer son commerce en ouvrant son siège social à Oued Tlélat. Cette nouvelle activité lui a permis de faire la connaissance du dénommé Z.M. Ce dernier lui a proposé de mettre son registre de commerce à la disposition de grands importateurs afin d’en bénéficier de beaucoup d’avantages pécuniaires, 10 millions de centimes pour chaque cargaison importée. L’offre parut tellement alléchante, que K.M ne manifesta aucune hésitation et passa à l’acte en louant son registre de commerce, du fait qu’il ne disposait d’aucun fond pour pratiquer lui-même ses importations. Ce choix irréfléchi attifé par de fausses lubies que la richesse était presque à sa portée lui coûta cher. Une première convocation atterrit à ses pieds qui lui a été adressée par les services de la sûreté de wilaya au sujet d’un registre de commerce qui portait son nom découvert lors d’une opération de fouille qui acheminé un camion semi remorque, où il a été découvert une quantité de 720 kg de kif traité au niveau du port d’Oran prête à l’exportation. Cette faille criminelle lui a coûté la descente aux enfers d’être bousculé de se trouver en face de la justice pour rendre compte de méfaits que peut-être est nullement responsable. Aujourd’hui K.M se pose étonnement la question sur le fait que les différentes investigations n’avaient pas abouti à l’incrimination de Z.M qui est l’intermédiaire principal dans la location des registres de commerce import/export, ce dernier est une vraie pièce maîtresse pour faire la lumière sur cette affaire.

Tobal Ali
Dimanche 23 Mai 2010 - 09:53
Lu 713 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+