REFLEXION

AVEC UN ECART D’AGE LES SEPARANT DE PLUS DE 26 ANS : Une saoudienne épouse son fils adoptif



Ainsi se serait justifiée, une richissime femme saoudienne, Mouna .R, après que s’est ébruitée, notamment sur les réseaux sociaux, la nouvelle de son mariage avec son fils adoptif Abdallah. Avec un écart d’âge les séparant de plus de 26 ans, le jeune adolescent, était arrivé, selon sa mère / épouse, à l’âge du mariage.  «Je n’ai jamais programmé cela, ni avoir y penser, je m’étais même mise à lui chercher une jeune fille de son âge pour l’épouser, mais vite je m’étais rendue compte, combien il allait me manquer, s’il prenait femme ailleurs» a raconté la mère saoudienne, selon ce qu’a rapporté la radio Voix de la Russie. «Est encore vivace en moi, l’image de lui, petit, entre mes bras, en train de m’occuper de lui et de jouer avec lui, je ne supporte pas de le voir partir» a-t-elle ajouté. Ce fait inédit a provoqué, selon la même source, vif débat, entre des prédicateurs religieux, qui se sont partagés entre ceux qui considèrent légale cette union, selon la charia islamique et d’autres qui ont ouvertement condamné cet acte, le qualifiant de contre nature socialement.                   

Nadine
Mercredi 10 Juillet 2013 - 22:00
Lu 536 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+