REFLEXION

AVEC QUATRE HANDICAPES SUR LES BRAS ET UNE SITUATION SOCIALE DEGRADEE : Un père de famille crie sa détresse à Mascara



Avec quatre handicapés sur les bras, Bouaricha qui est un simple chauffeur de taxi, un véhicule acquit auprès de la CNAC à crédit, se trouve aujourd’hui devant une situation délicate. Quatre enfants handicapés qui ne peuvent bénéficier d’aide auprès de la D.A.S, un seul a sa carte d’handicapé à 100%, les trois autres furent empêchés d’avoir cette carte vu que le père est débiteur auprès de la CASNOS, les impôts, il est également redevable auprès de la B.N.A. Ces  enfants ne peuvent avoir les pièces nécessaires pour la constitution de leurs dossiers. Celui-ci demeure également dans une seule pièce au niveau du quartier de Bab Ali avec ses petits, Bouaricha n’a pas droit à un logement social puisque détenteur d’un numéro de taxi, mais ne peut également prétendre à un logement LPL ou promotionnel faute de moyens.  A cet effet, ce père de famille lance un appel de détresse aux âmes charitables et aux autorités  locales pour qu’ils interviennent  et lui portent de l’aide.                      

B. Boufaden
Mercredi 6 Novembre 2013 - 17:28
Lu 343 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-11-2016_1.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+