REFLEXION

AUTOROUTE EST-OUEST : Liberté provisoire pour trois mis en cause



AUTOROUTE EST-OUEST : Liberté provisoire pour trois mis en cause
L’homme d’affaires Addou Tedj Eddine, qui était placé sous mandat de dépôt dans le cadre de l’enquête sur des malversations présumées dans la réalisation de l’autoroute est-ouest, a bénéficié jeudi 11 novembre de la liberté provisoire de la part du Tribunal de Sidi Mhamed (centre d’Allger), a-t-on appris de source proche du dossier.Deux autres personnes, qui activaient sur le marché noir de la devises à Said Hamdine (Alger) et placées sous mandat de dépôt dans le cadre de la même enquête, ont également bénéficié de la liberté provisoire, selon la même source. Le 29 septembre dernier, le même tribunal avait accordé la liberté provisoire au secrétaire général du ministère des Travaux publics, Mohamed Bouchama. Ce dernier a été arrêté en septembre 2009 dans le cadre de l’enquête sur l’autoroute Est-ouest.Cette enquête a démarré en 2008. Les services de sécurité ont été destinataires de plusieurs dénonciations sur des affaires de corruption liées à la partie du contrat de l’autoroute Est-Ouest que le gouvernement algérien avait confiée en 2006 au groupement chinois Citic-Crcc pour plus de six milliards de dollars.

Ismain
Vendredi 12 Novembre 2010 - 22:01
Lu 749 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+