REFLEXION

AUDITIONS DE MINISTRES : Bouteflika : « le terrorisme a été largement réduit »



Le président Abdelaziz Bouteflika poursuit les traditionnelles auditions de ministres durant le ramadhan, avec une réunion restreinte, mardi 17 août, consacrée au secteur de l’Intérieur et des Collectivités locales. Selon le compte-rendu officiel de cette réunion, le ministre de l’Intérieur Dahou Ould Kablia a présenté au chef de l’Etat un rapport autour de quatre points : la finalisation des réformes institutionnelles avec principalement, la révision du Code de la commune et celle du Code de la wilaya ainsi que d'autres projets de textes législatifs ; l'amélioration et la modernisation des services publics ; l'amélioration et la qualification de la ressource humaine ; la dynamisation des efforts des collectivités locales, en matière de développement. Aucune décision importante n’a été annoncée à l’issue réunion d’évaluation. A l'issue de l'évaluation du secteur, le président de la République a d'abord chargé le gouvernement de diligenter les avant-projets de Code de la commune et de la wilaya, affirmant qu'à ce stade, la révision de ces deux importantes lois sera en fait une étape transitoire », selon le compte-rendu. Le président Bouteflika souhaite à travers ces projets renforcer le contrôle de l’Etat sur plusieurs aspects de la gestion des collectivités, notamment la partie liée aux financements des projets.« Nous devons saisir cette occasion notamment pour clarifier davantage le rôle des élus qui représentent la population ainsi que leurs relations avec les autorités administratives locales qui représentent le gouvernement. De surcroît, l'essentiel des dépenses des collectivités locales étant actuellement financé par le budget de l'Etat, il importe que les réalisations dont conviendront les collectivités locales et d'abord au niveau des communes, soient le fruit d'une concertation et mises aussi en concordance avec les ressources financières disponibles. Dans le même temps, nous devons nous atteler, dès à présent, à préparer une véritable réforme de la fiscalité locale qui affirmera la pleine signification de la démocratie et de la décentralisation au niveau local », a souligné le chef de l'Etat.Le président Bouteflika a également « instruit le gouvernement de réaliser dans les plus brefs délais l'informatisation totale de l'état civil, et demandé aussi un réexamen des listes des documents et pièces exigibles au niveau des différentes administrations, pour éliminer tout excès dans ce domaine. » Le chef de l’Etat a aussi abordé la question de la sécurité et du terrorisme. « Le terrorisme a été largement réduit et fait l'objet d'une lutte résolue menée par nos forces de sécurité à leur tête l'ANP. Le développement national s'améliore de manière continue grâce aux programmes d'investissements publics successifs. Le respect des droits et des libertés s'est largement affirmé à l'ombre d'une profonde réforme de la justice. Les moyens des forces de police et de gendarmerie nationales ont, quant à eux, été largement renforcés durant ces dernières années », a relevé le chef de l'Etat ». « Il reste donc aux autorités concernées à tous les niveaux de l'Etat, à veiller fermement à la préservation de l'ordre public en toute circonstance, au respect de la loi par chacun, et à la sanction légale de toute atteinte à la sécurité des personnes et des biens », a-t-il ajouté.

Ismain
Vendredi 20 Août 2010 - 12:55
Lu 468 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+