REFLEXION

AUCUN MOT SUR L’ALGERIE… : Obama annonce son Plan Marshall pour les nouvelles démocraties arabes

Barack Obama a prononcé ce jeudi 19 mai un discours très attendu sur la situation dans le monde arabe à la lumière des révoltes démocratiques qui secouent cette région. Le président américain a annoncé un vaste plan de soutien financier et logistique à la Tunisie et à l’Égypte, les deux pays qui se sont prononcés en faveur d'une évolution démocratique.



AUCUN MOT SUR L’ALGERIE… : Obama annonce son Plan Marshall  pour les nouvelles démocraties arabes
Il a promis le soutien de Washington à tous ceux qui auraient la volonté de promouvoir des règles nouvelles de bonne gouvernance et de liberté d'expression. M. Obama s’est réjoui du « changement extraordinaire » opéré au Maghreb et au Moyen Orient tout en soulignant que le futur des États Unis était lié à ces régions du monde. Le président américain a fait remarquer que « deux chefs d’État ont déjà été renversés, et d’autres pourraient suivre ».Insistant sur la nécessité de soutenir les changements démocratiques en cours en Tunisie et en Égypte, Barack Obama a présenté une série de mesures financières visant à aider au développement économique de ces pays. La Maison Blanche a annoncé l’annulation d’une partie de la dette égyptienne en renonçant à un milliard dû par le gouvernement égyptien aux États Unis. L’Égypte est redevable de 3,5 milliards de dollars au gouvernement américain. Le plan inclut également un milliard de dollars sous forme de prêts pour les deux pays. L’argent sera mis immédiatement à la disposition de la Tunisie et de l’Égypte afin de permettre la création d’emplois et de réduire les disparités économiques. Ces deux facteurs avaient été principalement à l’origine des soulèvements populaires dans les deux pays.

Le Maroc appelé à mettre en œuvre ses réformes, aucun mot sur l’Algérie
Dans un communiqué, le Département d’État appelle aussi le Maroc à mettre en œuvre rapidement les réformes annoncées en Mars dernier par le roi Mohammed VI afin de répondre aux demandes du peuple marocain. Barack Obama n’a pas évoqué la situation en Algérie. Mais il y a fait allusion lorsqu’il a évoqué des pays riches en ressources naturelles mais qui ne profitent pas à tout le monde. L’aide économique délivrée par les États Unis vise à donner un coup d’accélérateur aux économies tunisiennes et égyptiennes, davantage mises à mal par les révolutions. Tandis que l’économie tunisienne ne devrait connaître aucune amélioration cette année, le déficit égyptien devrait augmenter et dépasser la barre des 9 % du PIB. Par ailleurs, l’économie égyptienne ne devrait augmenter que de 1 %, contrairement aux 5 % enregistrés l’an passé. D’autres institutions telles que le FMI et la Banque Mondiale devraient aussi s’engager dans le développement économique de ces pays traversés par un vent de renouveau.

Appel à la création d’un État palestinien sur les frontières de 1967
Barack Obama a par ailleurs déploré le fait que les révolutions en Libye, Syrie, Yémen et Bahreïn soient entachées de violence. Le président américain a défendu l’intervention militaire en Libye, soulignant que des millions des civils auraient été tués par le régime Kadhafi si la communauté internationale n’était pas intervenue.La position du président américain sur la question israélo palestinienne était également très attendue par le public à la veille de sa rencontre avec le premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu. Barack Obama a appelé pour la première fois depuis son élection à la création d’un État palestinien démilitarisé sur les frontières de 1967. « Alors que les populations du Moyen Orient et d’Afrique du Nord se débarrassent des fardeaux du passé, le chemin vers une paix durable qui mettra fin au conflit et résoudra toutes les demandes est plus qu’urgent » a déclaré Barack Obama. Tout en soulignant que les « questions fondamentales » qui divisent Palestiniens et Israéliens n’ont pas encore été négociées, Barack Obama a fait remarquer que « la communauté internationale est lassée d’un processus sans fin qui ne produit jamais de résultats ».

Ismain
Samedi 21 Mai 2011 - 11:47
Lu 652 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+