REFLEXION

AU SUJET DE L’ARTICLE ‘’LE DERNIER VOYAGE DE BOUMEDIENE’’ : Un journaliste français répond à Réflexion



Le journaliste, écrivain et scénariste français,  Pierre Antilogus, a réagi à notre article, consacré à l’ancien président algérien, Houari Boumediene. M.  Antilogus n’a pas apprécié qu’on rapporte des conclusions confirmées par des  spécialistes, mettant en cause Israël dans la mort du président Boumediene. ‘’Je n'ai pas compris en quoi Israël était responsable de la mort du président Boumediene’’ s’est-il interrogé. Avant d’ajouter : ‘’ Les Russes eux-mêmes vous disent, aujourd'hui, que ce petit pays n'est pour rien dans la mort du président Arafat, alors Boumediene, vous imaginez?’’. Le journal ‘’Réflexion’’ tient à rappeler à M. Antilogus , que les propos  publiés par  nos soins sur Boumediene ne viennent pas du hasard ,car nous n’avons que rapporté  le témoignage du médecin personnel de l’ancien président soviétique, Léonid Brejnev, qui a ausculté le président Boumediene, après son évacuation à Moscou pour y subir des soins pour son étrange maladie et qui a déclaré que Boumediene souffrait des mêmes symptômes que le militant palestinien,  Wadie Haddad. Ce même médecin a même déclaré qu’il y avait des similitudes entre les maladies de Boumediene et Haddad et la maladie de l’espion russe, Alexandre Litvinenko, empoisonné par du polonium à Londres. Cette conclusion que le journal ‘’Réflexion’’ a essayé de démontrer n’a pas plu à notre confrère,   Pierre Antilogus. Il dira dans ce sens : ‘’Et qu'est-ce que cette histoire d'empoisonnement par un flash photo ? L'ignorance, la calomnie et la superstition ne font pas bon ménage avec la vérité historique.’’ Loin de là, M.  Antilogus a pris la défense d’Israël qu’on accuse, a-t-il insinué, de tous les maux. Il nous a appelés, pour conclure, à laisser son Israël tranquille. C’est son point de vue et nous respectons son opinion. Cependant,  ‘’Réflexion’’,  un journal algérien qui défend la cause algérienne, réaffirme sa conviction  qu’il  n’a jamais été question de porter des accusations hâtives contre n’importe quel pays. Mais, ‘’Réflexion’’ se réserve le droit du découpage de l'information par priorité et de l’analyser pour mieux informer ses lecteurs, qui sauront tirer les conclusions qui s’imposent sans avoir l’aide de quiconque.    

Ismain
Samedi 28 Décembre 2013 - 17:31
Lu 426 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+