REFLEXION

AU PREMIER JOUR DE L’AID EL FITR : Ruée des Mostaganémois vers les plages



Sitôt la fête de l’Aïd El Fitr consommée, c’est le rush vers les plages de la wilaya de Mostaganem et d’autres communes côtières. Les routes menant vers la Salamandre, Ouréah, les Sablettes…, mais aussi Ouilis, Hadjadj, petit port, sont prises d’assaut par des centaines de véhicules. Mercredi, jeudi et vendredi, une affluence record d’estivants s’est littéralement ruée sur les plages du littoral Mostaganémois. Sitôt passés les deux jours de l’Aïd El-Fitr, des milliers de citoyens ont eu la même envie : rejoindre le bord de la mer. Dès les premières heures de la matinée, une lente procession de véhicules immatriculés aussi bien en Algérie qu’en Europe. Pour rappel, une forte affluence a été également enregistrée avant et après l’iftar (Ramadan), et selon un décompte de la direction de la protection civile, s’étalant du premier au 24 du mois en cours, près de 80.000 estivants se sont rendus déjà sur le littoral, à la quête de la fraîcheur et du repos.  Face aux jours de forte canicule ayant caractérisé ce mois de Juin si chaud et malgré le carême, certaines familles n’ont point hésité à prendre d’assaut les 24 plages du littoral pour échapper à la torride chaleur et permettre aux enfants de s’offrir de longs moments de baignade. Ainsi, et depuis le premier au 24 du mois en cours, les éléments de la protection civile ont dénombré près de 80.000 estivants qui ont afflué sur les plages autorisées à la baignade de la wilaya de Mostaganem.   Les 24 rivages ont surtout connu de fortes affluences surtout les jours de fin de semaine où certaines plages ont vu la présence de plus de 10.000 personnes au cours d’un unique après-midi du vendredi. Quant au volet de la surveillance des plages, les interventions des agents de la protection civile ont porté sur le sauvetage de 28 estivants ayant été victimes de cas de noyade dont 11 ont nécessité un secours sur place, 03 autres ont été évacués vers les établissements publics hospitaliers. Quant au reste des cas, il a juste nécessité l’assistance des surveillants de baignade à secourir les victimes à regagner le large. Aucun décès par noyade n’a été déploré à ce jour, grâce à la forte mobilisation de moyens suffisants en personnel et en matériel.  A ce titre, un effectif de 400 agents dont 370 saisonniers et 35 plongeurs professionnels, veillent sur la sécurité des estivants et surtout pour l’assurance d’une bonne saison estivale, sans trop de pertes humaines par noyade et autres malheurs.           

Ikram
Vendredi 8 Juillet 2016 - 18:14
Lu 194 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+