REFLEXION

AU NIVEAU DU SOMPTUEUX HEMICYCLE DE LA WILAYA D’ORAN : Conférence de presse autour du S12

Le nouveau DRAG, M. Ait Ahcène Rabah, a animé une conférence de presse s’articulant autour du S12 dont la délivrance rentrera en vigueur pour les citoyens qui peuvent retirer ce prestigieux document qui a fait couler beaucoup d’encre, dès le début de la semaine prochaine



Dans ce contexte, il y a lieu de signaler que la wilaya d’Oran a été désignée comme ville pilote du S12 au niveau de l’échelle nationale, un logiciel pour le traitement des images et les scanners qu’a reçu la commune d’Oran démontre si besoin est quant à l’acquisition de ce matériel constituant une banque de données pour que ce document soit délivré le jour même, sans contrainte d’être soumis à un déferlement au niveau du guichet de l’état civil concerné par la délivrance du fameux S12. Dans le même sillage le directeur de la réglementation des affaires générales nous fit savoir que le train a été mis sur rails à une vitesse minimum mais qui prendra sa vitesse de croisière à l’horizon du premier trimestre 2011, qui nécessitera une réforme afin d’élargir cette mesure au niveau des 26 communes que comte la wilaya d’Oran. Une procédure réglementaire a été instaurée et sera applicable même pour les cas d’urgence a été transmise au chef de daïra étant donné que le ministre de l’intérieur et des collectivités locales a donné des instructions strictes pour faciliter la délivrance du 12 normal, les citoyens né entre 1980 et 1986 pourront le retirer à partir de demain mardi au niveau des 12 secteurs urbains de la commune d’Oran. Dans le même ordre d’idées, il convient de rappeler que lors d’une récente réunion organisée au siège de l’hôtel de ville, le président d’APC a demandé aux différents responsables communaux d’engager et de réactiver dans les plus brefs délais toutes les actions afférentes à la délivrance du S12 dans le jour même. M.AIT Ahcène Rabah a également demandé aux directeurs et aux délégués des secteurs urbains de préparer un rapport descriptif sur la situation du périmètre urbain dont ils ont la charge, un rapport  « diagnostic » qui permettra d’étudier et de trouver des solutions idoines à tous les problèmes relatifs à la délivrance du S12. Cette démarche aussi élémentaire que fondamentale dans une première approche de gestions a eu le mérite de faire « revenir à la surface » toute une série de dossiers relatifs au 12 normaux et S12. Le DRAG a mis en relief par ailleurs les erreurs commises sur les registres ou par les agents qui sont désignés ou délivrer ces actes de terme de réforme des prévisions pour la quelle une amélioration a été remarquée pour rendre une image de marque que la ville d’Oran de puis la nuit des temps, un terrain déserté par la compétence et occupé par une grande figure aux premiers rangs d’une représentativité citoyenne ou d’une notabilité sociale usurpée, elle seul registre, des appartenances et des alliances réelles ou supposées à des sphères de pression et d’influence, désillusion le pouvoir a ses raisons que le commun des citoyens ignore même « la règle dictant le déplacement d’un responsable après cinq ans au même endroit est devenu obsolète et inutile. Elle ne sert au final qu’à cultiver des tabous d’une réorganisation réfléchie devront impliquer les citoyens dans le choix même de leurs gouvernants locaux. La conférence fut suivie d’un débat houleux auquel ont pris part les journalistes de la presse locale qui ont débattu sous différents aspect de la problématique du S12 qui n’est au juste qu’une pièce de l’état civil pour lequel un personnel qualifié doté d’un permis de communication et de moralisation sera recruté prochainement et qui demeure pour nous une tache noire pour laquelle il est impérativement plus que nécessaire de focaliser… La course effrénée aux rebonds reste selon notre opinion les moteurs de l’activisme politicien érigé au seul mode d’expression et de participation citoyenne à la gestion et au développement de la ville d’Oran.                                                   

N.Bentifour
Mardi 14 Décembre 2010 - 10:05
Lu 416 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+