REFLEXION

AU GRAND SOULAGEMENT DE LA POPULATION ESTUDIANTINE : Un bureau de poste ouvert à la cité universitaire de Chemouma

Dans le cadre de la convention signée entre les ministères des PTIC (la poste et les technologies de l'information et de la communication) et de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, un premier bureau de poste est désormais opérationnel depuis une vingtaine de jours, au sein même de la résidence universitaire des filles de Chemouma « 2200 lits ».



AU GRAND SOULAGEMENT DE LA POPULATION ESTUDIANTINE  : Un bureau de poste ouvert à la  cité universitaire de Chemouma
C'est-là une initiative louable agréablement reçue, aussi bien par la population estudiantine que par le personnel de la cité universitaire. Constitué de deux guichets et d'un hall relativement spacieux et largement suffisant pour les usagers, ce bureau de poste est quotidiennement ouvert selon les horaires des services postaux grand public. Aux dires des étudiantes rencontrées sur place, l'employée qui y est détachée donne pleinement satisfaction, quant à l'offre du service. Une offre qui prévoit tous les services sollicités par tout usager ordinaire de la poste, mais qui, pour l'heure, se limite aux opérations de retrait et de vérification du nouvel avoir. A la lumière de ces premiers jours d'ouverture, c'est une moyenne quotidienne d'une quarantaine d'opérations qui y sont effectuées selon l'employée.  Cette dernière ajoute qu’il faut s'attendre à la hausse de l'affluence, dès lors que l'ensemble de la population estudiantine des autres cités résidentielles auront vent de l'ouverture de ce premier bureau de poste.  En dehors du retrait de leur bourse, versée chaque trimestre, nombreuses sont les étudiantes originaires des régions lointaines, qui y viennent récupérer ce que leurs parents peuvent bien leur envoyer comme argent via la poste. Autres usagers particulièrement contents de voir cette initiative concrétisée: les personnels des cités universitaires. « C'est un grand soulagement!», assure un agent de sécurité. Fini donc les chaines interminables et fatigantes devant les bureaux de poste de la ville, souvent en manque de liquidités. Désormais, il suffit d'aviser l'employée quant aux versements des salaires afin qu'elle prenne ses dispositions pour l'approvisionnement en liquidités nécessaires.

Faiza.S
Mercredi 28 Novembre 2012 - 00:00
Lu 518 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager


1.Posté par EXPERT le 28/11/2012 13:02
on n’arrête pas le progrès ça c'est une idée innocente et innovente merci pour 'initiateur

2.Posté par belhadj ziane sara le 30/11/2012 07:01
c'est une bonne initiative surtout pour nous les étudiantes car on arrive même pas à retirer nos bourses des postes et sans parler des gens qui font la queue à toute heure meme c'est un grand soulagement

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+