REFLEXION

ATTRIBUTION CONTESTEE DE 559 LOGEMENTS A TISSEMSILT : Les sièges de la daïra et la wilaya assiégés

Des dizaines, voire des centaines de citoyens de la commune de Tissemsilt ont choisi de sortir dans la rue pour exprimer leur mécontentement après que les responsables locaux de cette commune aient affiché en cette fin de semaine la liste de (559) bénéficiaires dans le cadre du logement social locatif (LSL).



En effet, dès l’affichage de cette liste, des citoyens qui disent avoir été exclus des listes, sont sortis en groupes pour se rassembler devant le siège de la daïra causant un climat inhabituel et tendu bloquant la rentrée principale et rendant par moment la circulation automobile très difficile, alors que d’autres avaient choisi de se diriger vers le siège de la wilaya, les protestataires précisent que dès le début, l’opération a été entachée de plusieurs irrégularités, ils affirment que parmi les bénéficiaires, il existe des personnes dont la situation est beaucoup plus aisée que d’autres, ils affirment aussi qu’il y avait parmi ces bénéficiaires ceux qui ne sont plus dans le besoin, ainsi que des proches de certains membres de l’APC et les privilégiés, d’autres se sont même posés une question toute logique pourquoi l’opération a accusé tout ce retard dans la distribution ? Les protestataires qui se sont regroupés devant et à l’intérieur du siège de la daïra étaient beaucoup plus nombreux que ceux qui avaient choisi le siège de la wilaya qui était aux environs d’une vingtaine, ces derniers se sont rassemblés avec des banderoles sur lesquelles onpouvait  lire « nous sommes en grève de la faim jusqu’à l’obtention de nos logements » il est à préciser que les affichages placardés dans les places publiques n’ont résisté qu’une courte durée aux actes devandalisme prémédités alors que les responsables n’ont pas songé à mettre à la disposition des citoyens  l’autre version qui est celle du web pour qu’il ait transparence et permettre aux citoyens après lecture des listes d’envoyer leurs recours sur la base de ces fameuses listes, d’autre part, les mécontents affirment qu’à chaque distribution, c’est la même chose, malgré qu’ils remplissent lesconditions demandées, leurs noms ne figurent pas sur les listes et on leur promet toujours qu’ils seront sur la prochaine, et malgré ce nouveau quota, le problème du déficit en logements à Tissemsilt est loin d’être résolu compte tenu du nombre très élevé des demandeurs et que la commission a étudié un peu plus de (3000) dossiers. En tous les cas, la situation est sur un vrai brasier et la tension ne fait qu’accentuer la crise. D’autre part, beaucoup de familles qui attendaient avec impatience le jour de l’attribution pour savourer le  bonheur d’habiter un appartement décent se sont vite rétractées. Enfin, il est à préciser que la situation est toujours très tendue et la présence des agents de l’ordre se fait remarquer en force et un peu partout dans la ville notamment devant les sièges de la daïra et de la wilaya.

 

A.Ould El Hadri
Vendredi 16 Janvier 2015 - 17:53
Lu 165 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+