REFLEXION

ATTENTAT A LA PUDEUR SUR MINEUR A HASSI MAMECHE : L’oncle maternel engrosse sa nièce.



ATTENTAT A LA PUDEUR SUR MINEUR A HASSI MAMECHE : L’oncle maternel engrosse sa nièce.
Notre journal ayant fait récemment état d’une affaire d’inceste qui a eu lieu dans la commune de Hassi-Mamèche. Affaire qui a mis toute la population en émoi de par son caractère qui frise l’hystérie, voilà qu’une autre histoire aussi incroyable qu’invraisemblable vient de semer le trouble encore une fois dans cette paisible localité.

En effet, de source bien informée, la commune de Hassi-Mamèche vient encore une fois de vivre l’une des pires histoires d’inceste. Selon les informations recueillies, il s’agit d’attentat à la pudeur sur mineure de 16 ans. La jeune victime répondant aux noms de N. Hanane, n’est autre que la nièce de son bourreau, le nommé Z.Abdelkader, âgé de 28 ans, marié sans enfants. Le mis en cause a été arrêté par les éléments de la police judiciaire relevant de la sûreté de daïra de Hassi-Mamèche et présenté après son audition auprès du procureur de la république près tribunal de Mostaganem qui l’a placé sous mandat de dépôt le 3 du mois courant. Aux dernières nouvelles, la victime serait aussi enceinte. Que peut-on dire de cet oncle maternel, qui n’a rien de ce nom, sinon un sadique et un psychopathe, que ni la loi divine ni celle de l’homme ne pourraient lui accorder la moindre circonstance atténuante. Cet énergumène de 28 ans a commis l’irréparable en imposant à sa petite nièce des relations incestueuses. Une jeune fille qui faisait confiance en son oncle, à l’image d’un père. Il a commis l’irréparable en violant « l’interdit religieux », et « l’illicite » bafoué. Un homme qui, certainement jouissait de la confiance de la famille toute entière, a eu la macabre idée, d’en faire de la fille de sa sœur une victime pour assouvir ses désirs sexuels en abusant d’elle, tout en étant marié. Un obsédé sexuel qui mérite un châtiment à la hauteur du crime commis, car c’en est un. Ni la religion, la loi, ni même les règles régissant notre société depuis plus de quatorze siècles ne lui pardonneront son acte monstrueux. Il l’endossera toute sa vie. Pour le moment c’est à la justice que revient la décision de faire la part des choses.

Par Riad
Mardi 7 Avril 2009 - 13:55
Lu 1420 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+