REFLEXION

ASSURANCE AUTO : Les chauffards ivres ne seront pas remboursés en cas d’accident

Afin de dissuader certains fous du volant, épris de l’excès de vitesse si meurtrier, et de les amener à un plus de sagesse et à une conduite réglementaire, une nouvelle mesure longtemps mise en veilleuse vient d’être prise par un organisme assureur national concernant le non remboursement des conducteurs en état d’ébriété impliqués dans des drames routiers.



En effet, la Compagnie Algérienne des Assurances (CAAT), ne couvrira plus les accidents de la circulation survenus alors que le conducteur se retrouve sous l’effet de l’alcool ou de la drogue. Dorénavant, les conducteurs impliqués dans des accidents commis sous l'effet de l'alcool ne bénéficieront pas de remboursements des dommages de leurs véhicules, selon la déclaration du sous-directeur de la CAAT, M. Ali Belakehal, au cours de son intervention au Forum de la Police sur "Les effets de la conduite en état d’ivresse". Il a précisé qu'en cas de survenue de ce  type de sinistre, il n’y aura pas de remboursement même si le conducteur a conclu un contrat d’assurances tous risques. Il a également souligné que : "Le conducteur doit assumer sa responsabilité civile. Cette mesure vient en application de la loi 15/74 qui exclut cette catégorie de sinistres de garantie". Selon les chiffres présentés par le sous-directeur chargé de la prévention routière, le commissaire principal Naït-El Hocine Ahmed, les éléments de police font état de 387 accidents de la circulation causés par la conduite en état d’ivresse qui ont fait 26 morts.           

L.AMMAR
Samedi 31 Mai 2014 - 10:41
Lu 512 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+