REFLEXION

ASSOCIATION DES DIABETIQUES DE LA WILAYA DE MOSTAGANEM. : Rupture de médicaments pour les maladies chroniques



L’association des diabétiques de la wilaya de Mostaganem compte plus de 15000 diabétiques répartis à travers les associations implantées à Mostaganem, Sidi-Ali, Bouguirat et Ain Tédelès. Mme SABBAH présidente de l’association des diabétiques de la wilaya de Mostaganem ne cache pas ses préoccupations, quant à l’avenir des diabétiques qui rencontrent  beaucoup de difficultés. Le problème majeur réside dans la nécessité de l’urgence de la révision de la liste des médicaments octroyés aux malades chroniques dont les diabétiques.  Très souvent, le malade ne trouve pas son médicament prescrit et ainsi, il se trouve dans une impasse. Face à cette rupture, le malade démuni n’est pas pris en charge et souffre énormément de la lenteur enregistrée lors du traitement des dossiers au niveau de la DECAS et de la DAS. Et c’est dans ce contexte que  Mme SABBAH lance un appel aux autorités locales de bien vouloir venir en aide à cette frange de la société qui nécessite une prise en charge urgente. Notons  aussi, que l’association des diabétiques souffre du manque de local. Une  situation très préoccupante  pour les responsables de cette association  qui ne disposent pas d’endroit afin de stocker  les médicaments et les dons octroyés. Mme SABBAH lors de son intervention devant les diabétiques a insisté longuement sur l’importance du respect des horaires  relatifs à la prise  des médicaments,  profitant de cette occasion  elle a aussi donné  quelques conseils, aux malades, afin de clarifier certaines  maladresses à éviter afin que les conséquences négatives ne se répercutent pas sur la santé du diabétique. Rappelons dans cet ordre d’idées que le diabétique ne doit jamais venir seul chez le médecin. Il doit se déplacer accompagné de peur qu’il ne perde conscience. Le patient  ne doit pas mettre  ses médicaments dans le congélateur, pour éviter les complications, il ne doit pas oublier ses médicaments. Il doit strictement suivre les conseils de son médecin. La marche et le suivi du régime alimentaire sont des remèdes hautement efficaces à la protection du malade contre les graves conséquences du diabète.                   

Hadjoudj
Mardi 19 Novembre 2013 - 17:21
Lu 243 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+