REFLEXION

ASSAUT DE L'ARMEE MAROCAINE AU SAHARA OCCIDENTAL : Le Polisario accuse les marocains d'avoir fait des centaines de blessés



ASSAUT DE L'ARMEE MAROCAINE AU SAHARA OCCIDENTAL : Le Polisario accuse les marocains d'avoir fait des centaines de blessés
Le Front Polisario a accusé lundi les militaires marocains d'avoir fait "des centaines de blessés" lors de l'assaut lancé à l'aube contre un campement dressé près de Lâayoune, au Sahara occidental, et appelé à l'aide la communauté internationale. Une source officielle marocaine avait fait état auparavant d'un bilan de deux morts (un gendarme et un pompier) et de près de 70 blessés après le déclenchement de cette opération.Le ministre des Affaires étrangères sahraoui Mohamed Salem Ould Salek a affirmé à l'AFP par téléphone que cet assaut contre le campement de Gdim Izik avait fait "des centaines de blessés. Je ne peux pas vous dire encore le chiffre exact, notamment s'il y a eu des morts, mais les hôpitaux sont pleins", a-t-il affirmé. Les forces marocaines ont attaqué par "voies terrestre et aérienne à l'aide d'hélicoptères" ce camp de 28.000 personnes avec "des canons à eau, des gaz lacrymogènes et des balles réelles", a-t-il ajouté. Elles ont "réprimé d'une manière féroce et sans discernement les populations civiles sans défense qui s'y trouvent", a-t-il dit, reprenant les termes d'un communiqué du Polisario.Selon le ministre, un groupe résistait encore, "barricadé" en début d'après-midi à l'intérieur du camp, "complètement détruit". Le Polisario dans son communiqué "lance un appel urgent à la communauté internationale, en particulier au Conseil de la sécurité des Nations unies pour qu'il exige du Maroc de mettre un terme à cet acte barbare commis contre des populations civiles sans défense ayant commis pour seul péché d'avoir pacifiquement réclamé leurs droits".Enfin, les Sahraouis estiment "condamnable que tout cela se passe au vu et au su de la Minurso (Mission des Nations unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental, présente depuis 1991) sans que celle-ci ne se prononce ou, au moins, informe l'opinion internationale".Une troisième session de négociations entre le Maroc et le Front Polisario devait débuter ce lundi sous l'égide de l'ONU dans la banlieue de New York, à Greentree sur l'avenir de cette ancienne colonie espagnole, annexée en 1975 par Rabat qui est prêt à lui accorder une autonomie, mais que le Polisario veut indépendant.

Ismain
Mardi 9 Novembre 2010 - 00:01
Lu 840 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+