REFLEXION

ASSASSINAT D'ALI TOUNSI : Homicide volontaire selon Tayeb Belaiz



ASSASSINAT D'ALI TOUNSI : Homicide volontaire selon Tayeb Belaiz
M. Tayeb Belaiz, ministre de la Justice, Garde de sceaux, a déclaré, que l’accusation retenue contre l’assassin présumé du défunt Ali Tounsi, l’ex-DGSN, est l’homicide volontaire avec préméditation. Le ministre de la Justice a évité de verser dans les détails de l’enquête judiciaire relative à l’assassinat d’Ali Tounsi, en cours. Mais il a confirmé que « l’assassin présumé est en détention provisoire, et l’enquête est confiée à la justice », et le juge d’instruction désignera un expert judiciaire, alors que le rapport de l’expertise judiciaire portera sur « la santé mentale » de l’assassin présumé, au moment de l’acte du crime .Dans le même contexte le juge d’instruction, près le tribunal de Bab El Oued, a auditionné certains cadres de la DGSN en étant des « témoins ». le chef de la Sûreté de la wilaya d’Alger, a révélé que l’assassin présumé a tenté d’assassiner plusieurs cadres de la DGSN, après avoir tué Ali Tounsi. Ce dernier aurait été atteint par des balles tirées par l’arme, utilisée par l’assassin.

Mehdi
Samedi 13 Mars 2010 - 10:13
Lu 502 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+