REFLEXION

ARRETEE CHEZ ELLE EN POSSESSION DE 90 MILLIONS DE CTS A RELIZANE : Une femme faux commandant arrêtée



ARRETEE CHEZ ELLE EN POSSESSION DE 90 MILLIONS DE CTS A RELIZANE : Une femme faux commandant arrêtée

Une femme âgée de 30 ans, qui se faisait passer pour une cadre,  relevant  d'un corps constitué et qui est à l’origine  d’une duperie  de plusieurs victimes  en leur promettant du travail et du logement moyennant des sommes colossales a été  arrêtée dans son domicile  à la cité Graba, où il a été  récupéré la somme de 90 millions de cts. Confrontée à ses 09 victimes, la mise en cause est passée aux aveux sans difficulté. Elle a été  présentée à la justice et écrouée selon le responsable de la cellule de communication de la sûreté de wilaya qui a rendu  hier, par la même occasion, le bilan d'activités de la sûreté de wilaya service des trois derniers mois.  Selon le même responsable, la sûreté de wilaya  à eu à traiter pas moins de 1271 affaires, où 1170 personnes ont été arrêtées dont   401 mis sous mandat de dépôt. Ainsi, en matière des crimes et délits sur la chose publique, les policiers ont arrêté 39 individus impliqués dans 45 affaires, 21 d'entre eux ont été mis sous mandat de dépôt. 15 autres personnes ont été aussi incarcérées pour avoir constitué des associations de malfaiteurs et aidé des criminels, ajouté à cela 05 autres affaires de rébellion, qui ont coûté la prison à 05 personnes. Les policiers ont également réprimé les crimes et délits commis sur les personnes dans 551 affaires, 118 personnes écrouées parmi les 595 interpellées. Relizane comme plusieurs autres localités du pays, connaît aussi le phénomène de la violence, à cet effet 42 personnes ont été mises sous les verrous dans le cadre des 194 affaires traitées à ce sujet et ce durant la période précitée seulement. Les éléments de la sûreté de wilaya et ses structures à savoir les sûretés de daïras et sûretés urbaines mènent inlassablement une lutte sans merci contre les énergumènes qui osent transformer leurs demeures en un lieu de débauche, 11 individus ont été écroués parmi les 24 arrêtés dans 09 affaires. Un autre fléau qui commence à prendre de l'ampleur dans notre pays qui est celui de porter atteinte aux ascendants en les tabassant sans aucune crainte de la vengeance divine ni crainte de la loi et le chiffre de 53 affaires présentées par la police est très éloquent, 52 personnes ont été interpellées et 12 mises sous mandat de dépôt par le parquet. Les policiers ont eu à traiter aussi 332 affaires relatives aux crimes et délits liés aux biens où 65 personnes ont été écrouées. Pour ce qui est  du vol sur la voie publique, 29 personnes ont été neutralisées, ils se trouvent aujourd'hui en prison, impliquées dans 123 affaires, 03 autres individus l'ont rejoint en prison  pour des histoires d'escroquerie. La lutte continue contre les stupéfiants qui est  aussi un phénomène destructif pour l'homme et le pays et qui nécessite le concours de toutes les structures de l'Etat et le civisme du citoyen et non seulement l'activité policière toute seule. A ce titre la police a entendu 56 personnes durant cette période de 03 mois, 51 mises sous mandat de dépôt. Pour le port de l'arme prohibée 08 individus se trouvent en prison ces trois derniers mois. Pour les disputes et le trouble à l'ordre public, le service de la police judiciaire a traité 12 affaires et 38 personnes arrêtées en plus de 03 autres affaires ayant trait à la vente de boissons alcoolisées sans autorisation qui a coûté la prison à 03 personnes. Il est à rappeler que ledit service de la police judicaire selon la cellule de communication de la  sûreté de wilaya a traité pendant cette même période 343 autres affaires où 74 personnes ont été écrouées. Au sujet des rondes policières qui sont régulières à Relizane ,  nous avons constaté avant-hier jeudi vers 18h   un groupe de policiers guidé par un officier  de la 4ème sûreté urbaine et sous une pluie torrentielle, près de la voie ferré de la cité "Aissat Idir, connue communément par "romane" en pleine activité d'interpellation de personnes douteuses pour vérification d'identité, ce genre d'action a porté déjà ses fruits auparavant, car des personnes recherchées pour différents crimes et délits ont été interpellées et conduits à la justice. A travers l'étude de ces chiffres, donc, nous constatons clairement que les policiers activent d'une manière très tangible, il appartient au citoyen de contribuer en manifestant une attitude de civisme par la dénonciation et l'aide à ces hommes et ça sera la meilleur marque de civilisation que peut afficher un citoyen qui aspire à la quiétude et la sérénité à notre humble avis.   A ce titre justement et durant cette semaine seulement et suite à une plainte déposée par un citoyen au niveau de la 9ème sûreté urbaine, qui a fait l'objet de vol de l'autoradio de son propre véhicule stationné en ville, les policiers et en l'espace de quelques minutes seulement ont pu mettre la main sur les 04 délinquants qui ont commis 03 autres mêmes délits, 3 jours auparavant, les 04 victimes ont sauté de joie nous parle l'une d'entre elle et les 04 voyous, âgés entre 21 et 26 ans, repris de justice ont été  entendus, présentés et écroués. Sous l’impulsion du  nouveau chef sûreté de wilaya de Relizane en l'occurrence M. Abdelghani Berrached, un jeune animé de beaucoup de volonté, de persévérance et de modestie et qui a assumé plusieurs autres responsabilités à la tête de structures  de la sûreté nationale dans plusieurs villes, semble décidé à donner à l'activité  policière à Relizane, son véritable  rôle à travers la rigueur, le sérieux et surtout l’esprit d’ouverture à tous les dialogues.  Le nouveau responsable se veut  à l’écoute des préoccupations du citoyen, en mettant en avant la communication qui reste un atout  de compréhension et d’écoute pour toutes les parties prenantes de la société, où tout un chacun est appelé à jouer son rôle. Par ailleurs, il se dit prêt à recevoir  les citoyens, les écouter et leur apporter toute l’aide dans le cadre de la loi. Ce nouveau cap vers le changement démontre si besoin est, que le nouveau patron de la sûreté de wilaya de Relizane, aspire à de nouvelles méthodes basées sur la confiance mutuelle dans la relation  citoyen-police, afin de permettre à l’ensemble des acteurs de conjuguer leurs efforts dans le cadre de la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes.   


Hadj Abed Zeggai
Samedi 4 Décembre 2010 - 10:34
Lu 1899 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+