REFLEXION

ARRETE EN POSSESSION DE 8 QUINTAUX DE KIF : Un trafiquant de drogue condamné à 20 ans de réclusion



Il a comparu devant le tribunal criminel près la Cour de justice d’Oran, un jeune homme âgé d’une trentaine d’années, appartenant à un réseau criminel international spécialisé dans le commerce international de drogue au sein d’une organisation active à travers la frontière algéro-marocaine, qui a transformé son domicile en un lieu de stockage de quantités importantes de drogues où il a été saisi auprès de lui environ 8 quintaux et 5 kg de cannabis stockés à l'intérieur de sa résidence en cours d’achèvement, construite dans le but de stocker la drogue de contrebande, en attendant l’occasion de conclure des accords de ventes avec ses clients. Le tribunal criminel l’avait condamné à 20 ans de prison ferme sur des accusations de trafic et commercialisation illégales de drogue au sein d’un réseau criminel organisé. Les faits de cette affaire remontent au mois d’octobre de l’année dernière suite à la réception d’informations par les éléments du service régional de la police judiciaire auprès de la Sûreté de wilaya de Tlemcen, indiquant l'existence d'une habitation en cours de construction à haï « Omar Mokhtar», dans la région de Maghnia, qui est susceptible de servir de stock à un produit illicite, à travers les visites incessantes de personnes suspectes à des heures tardives de la journée. Ces informations ont conduit à l’ouverture d’une enquête approfondie par les mêmes services de sécurité qui ont procédé après avoir reçu l’ordre du procureur de la République, à la perquisition du domicile suspecté, où les résultats étaient spectaculaires suite à la découverte d’une quantité de drogue considérable pesant jusqu'à 8 quintaux et 5 kg de chanvre indien, selon les résultats de l'expertise scientifique, qui ont été faits sur des échantillons du produit illicite saisi qui était emballé sous forme de colis préparés pour l'expédition et la commercialisation avec des signes et symboles utilisés entre les barons de contrebande de drogue, pour une destination particulière, où il a été procédé à la saisie de la drogue et l'identification du propriétaire du logement qui est apparu suite à son arrestation être une vieille personne, qui a déclaré que le logement en question a été construit par son fils, suite à une autorisation des services de la commune, et qu’il n’était pas au courant de la présence du kif. Quant à l’accusé principal, il a été arrêté dès son retour de  Tunisie, où les investigations de la police judiciaire ont révélé que l'accusé avait profité de la confiance de son père qui lui a cédé un morceau de terrain pour la construction d’un logement dans le but de servir de traitement avec des contrebandiers et des barons de trafic de drogues et de stocker des quantités considérables de kif  découlant du pays voisin, tout en recevant des sommes d’argent importantes en leur facilitant la tâche de conclure des accords pour la contrebande de drogues vers d'autres destinations des wilayas du pays et à l'étranger.                            

Touffik
Vendredi 18 Décembre 2015 - 16:50
Lu 226 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+