REFLEXION

ARRETE A L’AEROPORT EN POSSESSION DE 2 KG DE COCAÏNE : Un burkinabé condamné à 20 de réclusion criminelle



Le tribunal criminel d’Alger a condamné, lundi dernier, un ressortissant burkinabé à 20 ans de réclusion criminelle pour trafic de drogue (environ 2 kg de cocaïne). L’inculpé qui répond aux initiales de (OCHS), était membre  d’un réseau international de trafic de drogue. La genèse de cette affaire remonte au 17 mai 2012, après l’interpellation du suspect africain, au niveau de l’aéroport d’Alger, en possession d’une quantité de cocaïne bien dissimulée dans ses deux valises. Aussitôt, il fut emmené vers l’hôpital pour une auscultation. Et à la grande surprise de l’équipe médicale, ils ont trouvé 18 capsules pleines de cocaïne à l’intérieur de son estomac qu’il avait avalées. Le burkinabé a reconnu les faits lors de l’enquête, en avouant que la cocaïne était destinée à la vente à Marseille (France), et que l’Algérie servait seulement de transit. Quant à la défense, elle a axé sa plaidoirie sur les conditions sociales misérables en demandant les circonstances atténuantes, sans pour autant convaincre  le tribunal qui a prononcé une peine de 20 ans de réclusion criminelle à l’encontre de l’inculpé. Le parquet général avait requis contre lui la prison à perpétuité. 

Touffik
Mercredi 11 Décembre 2013 - 00:00
Lu 215 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+