REFLEXION

ARRET DES TRAVAUX DE LA STATION DE DESSALEMENT DE MAÏNIS A CHLEF : Problèmes financiers en cause



L’entreprise Espagnole, chargée de la réalisation de la station de dessalement située à Maïnis dans la ville côtière de Ténès, vient d’arrêter ses travaux pour cause de problèmes financiers rencontrés face au maitre de l’ouvrage, à savoir : l’Algerian Energy Company (AEC), relevant du ministère de l’Energie et des Mines. L’entreprise réclame, en effet le payement de ses situations qui demeurent en instance et sans motif aucun. Pour rappel, les cadres de cette même entreprise ont interpellé le ministre des ressources en eau, Abdelkader Sellal, à l’occasion de sa visite qu’il a effectué au mois de février dernier dans cette région. Une solution semblait être, en bonne voie, lorsque le ministre avait promis de saisir son collègue de l’Energie et des Mines pour une solution adéquate mais en vain, la situation demeure toujours identique. Le problème né de cet obstacle, aura certainement des répercussions importantes sur le projet en question et sur l’achèvement définitif des travaux, alors que la mise en service de la station était prévue dans le courant du 2ème semestre de l’année 2012. Pour rappel, ce même projet a déjà connu des situations identiques en 2010. Réalisée sur le site de la ZET de Maïnis, sur la partie Ouest de Ténès, la station de dessalement disposera d’une capacité de traitement de 200.000 mètres cubes/jour et alimentera toutes les communes de la Wilaya.

M.Mokhtari
Lundi 22 Août 2011 - 10:38
Lu 337 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+