REFLEXION

ARRESTATIONS DE PLUSIEURS SUSPECTS A TIZI-OUZOU : De faux certificats de nationalité Française contre la somme 30 millions de cts



ARRESTATIONS DE PLUSIEURS SUSPECTS A TIZI-OUZOU : De faux certificats de nationalité Française contre la somme 30 millions de cts
Le procureur du tribunal de Azazga (Tizi-Ouzou) a ordonné la mise sous mandat de dépôt, d’un individu résident à la commune de Ait Khelili, qui a transformé sa maison en administration parallèle qui délivrait des certificats de nationalité Française, contre la somme de 25 à 30 millions de centimes. Selon certaines indiscrétions, l’affaire a été dévoilée suite à une lettre anonyme envoyée à partir du territoire français au tribunal de Azazga, signalant la présence d’un faux et usage de faux au niveau des actes de l’état civil au niveau de la mairie de Ait Khelili, l’auteur de la lettre a mentionné des noms de personnes ayant trafiquaient leurs actes et ont obtenus la Nationalité Française. Une affaire très grave, constata le procureur général qui a vite saisi les services de sécurité qui ont pris l’affaire en main., surtout après la correspondance envoyée par Interpol qui demandait des vérifications des actes d’état civil et des casiers judiciaire de certains individus se trouvant en France, et avaient bien obtenus la nationalité française. Le procureur délivra un mandat de perquisition du domicile de l’employé de l’APC, se trouvant dans la commune de Khelili, daïra de Meklaâ, où les éléments du service de sécurité ont découvert et saisis un bureaux (PDG) équipé d’équipement de la dernière technologie, un Ordinateur sophistiqué, un scanner, une imprimante, des centaines d’imprimés d’état civil ( extraits de naissance, de décès, de mariage et de résidence. Interrogé par les investigateurs, l’accusé a déclaré, qu’il s’adonnait à ces agissements pour assister et aider la jeunesse de sortir du marasme du chômage et l’inactivité, et leur faciliter le voyage et l’établissement en France pour améliorer leur condition de vie, en ajoutant qu’il délivrait ces faux document sans contre partie financière (gratuitement). Mais les personnes touchées, ont déclarés qu’il avaient remis des sommes financières entre 25 et 30 millions de centimes chacun, dont l’un avait déclaré avoir vendu sa voiture pour pouvoir acquérir la nationalité française. Les investigateurs, ont convoqué une cinquantaine d’individus impliqués dans ce scandale. Les investigateurs ont constaté que c’est la seconde affaire de ce genre qui implique la commune de Khelili. Durant les années quatre vingt dix, des Extras français, avaient des complicités en Algérie, pour favoriser la délivrance des visas et le séjour en France de certains citoyens kabyle bien déterminés, dont les uns ont étés dirigés vers les casernes de la Légion Etrangère pour formation. A cette époque nous avons tirés la sonnette d’Alarme. Mais « Âla Men Teqra Zaborek Ya Daoud)

Ibn Khaldoun
Vendredi 23 Juillet 2010 - 11:00
Lu 1837 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+