REFLEXION

ARRESTATION DE DEUX DANGEREUX MALFRATS : Ils guettaient leurs proies à la sortie de la BDL



Suite à une patrouille de routine, les éléments de la BRI (sureté nationale) ont remarqué une voiture suspecte de marque Accent et de couleur noire, garée juste à proximité de la BDL des 400 logements, pour en avoir le cœur net sur les vraies intentions des personnes à l’intérieur du véhicule en question, les éléments de la sureté nationale ont décidé de filer le véhicule de loin. Après un moment d’attente, un homme sort de la banque, il venait de retirer la somme de 500 millions de centimes, le dénommé W.M, ne savait pas qu’à ce moment deux lascars originaires de la wilaya de Relizane étaient en train de le guetter, puisqu’aussitôt avoir démarré, les deux malfrats se mirent à ses trousses et le suivirent. Au passage, ils commirent plusieurs infractions de la route (dépassements dangereux, stop « grillés »…etc). Cette attitude conforta le doute des hommes de loi, qui décidèrent de passer à l’acte au niveau du barrage fixe dressé au niveau de la route d’Oran à proximité de la cité des 110 logements, le véhicule fut immobilisé et les deux malfrats se sont retrouvés coincés dans les mailles du filet. C’est ainsi que le conducteur du véhicule répondant aux initiales de M.A (49 ans) et son compère S.B (42 ans), tous deux originaires de la wilaya de Relizane, ont été confondus pour le délit d’agression et de vol. Une victime d’un vol subit lors du mois de juin dernier alors qu’elle avait retiré 85 millions de la même banque et qui avait été suivi jusqu’à la cité des 2OO logements, c’est au moment où la victime a quitté son véhicule pour aller payer son comptable que les malfrats avaient cassé la vitre de sa Chevrolet pour s’emparer du sac contenant le reste de la somme, c'est-à-dire 80 millions de centimes, la victime D.A a eu juste le temps de voir l’un des énergumènes, qui prenaient la fuite à bord d’une Renault « Laguna », d’ailleurs elle a été formelle et a reconnu l’individu au premier coup d’œil. La fouille du véhicule a permis aux éléments de la sureté de retrouver un petit couteau, un brise vitre (le même que l’on retrouve dans les bus et dont en s’en sert en cas de secours), des sachets noirs en plastique et deux téléphones portables. Suite aux investigations et l’enquête entrepris par les éléments de la police, il s’est avéré que les deux voleurs, opéraient avec des véhicules derniers cris afin de ne pas réveiller les soupçons sur eux, ils ciblaient la BDL des 400 logements car l’endroit est plus ou moins peu fréquenté, ce qui leur permettaient d’agir en toute quiétude et d’opérer loin des regards. Leur procédé était simple, ils attendaient leur éventuelle victime et dés qu’elle démarrait, ils attendaient qu’elle s’arrête pour casser la vitre et s’emparer du sac d’argent. Au cas où celle-ci ne s‘arrêtait pas, ils prévenaient leurs complices qui se chargeaient d’intercepter le véhicule et de s’emparer de la somme sous la menace d’armes blanches. Ils ont été présentés auprès du magistrat instructeur auprès du tribunal de Mostaganem.

Rym.B
Samedi 13 Août 2011 - 10:50
Lu 440 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+