REFLEXION

ARABIE SAOUDITE : Une marocaine flagellée pour prostitution



Une ressortissante marocaine, résidente à Taëf, en Arabie Saoudite, a été condamnée par un tribunal saoudien, à 50 coups de fouets, un châtiment corporel des plus violents, assorti d’une peine de prison de 4 mois, d’une amende de 1000 rials et d’une expulsion vers le Maroc, et ce pour avoir été reconnue coupable de pratique de prostitution. En effet, une marocaine âgée de 40 ans, a été inculpée de prostitution par la police religieuse saoudienne relevant du comité de la promotion de la vertu et de la prévention du vice. Selon le site saoudien, Sabq, la marocaine racolait sur internet via l’application Smartphone, What's Up. Les Mutawa lui auraient tendu un piège pour l’arrêter en flagrant délit. L’un d’eux se serait fait passé pour un client en se munissant d’une fausse identité et de liasses de Rials saoudiens numérotés afin d’être reconnus par la police religieuse. Il entre en contact avec la marocaine qui serait tombée dans le piège et aurait donné rendez-vous à son faux client pour une passe, payée 500 Rials. La femme, ajoute la même source, a été arrêtée par les Mutawa au moment où elle est montée dans le véhicule de son supposé client et touché son argent.  Un tribunal religieux a condamné la ressortissante marocaine à une peine de flagellation : 50 coups de fouets qui lui ont fondu la chair du dos. Ce châtiment corporel a été assorti d’une quadruple peine : de la prison durant 4 mois, une amende à payer de 1000 rials, la confiscation de son Smartphone et son expulsion vers le Maroc. Durant son ‘procès’, la marocaine n’a cessé de clamer qu’elle avait été contrainte de se prostituer à cause de son extrême pauvreté.

Réflexion
Samedi 30 Août 2014 - 10:15
Lu 699 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+