REFLEXION

APW DE TISSEMSILT : Où se situent les priorités des élus après une année?

Après une année de l’installation de l'APW de Tissemsilt, la présidence de cette instance a encore du mal à instaurer la cohésion et l'entente entre les représentants des différents élus représentant de la population, les conflits intestins ne font que discréditer davantage le rôle initial de cette honorable assemblée dont la mission principale est de se mettre à l’écoute des citoyens et tenter de trouver les solutions aux problèmes qu’ils endurent ainsi que de participer activement au développement de la wilaya.



APW DE TISSEMSILT : Où se situent les priorités des élus après une année?
En règle pratique, lorsqu’ il y a confusion entre un radical et une terminaison, l’intellectuel ne cédera jamais devant le bas niveau et la besace, cependant en politique, c’est forcément le ridicule qui l’emporte et cela s’explique par le comportement pas très orthodoxe de certains élus qui visiblement ont perdu la raison de leur existence. Aucun citoyen ne peut affirmer que ses élus sont sur le champ de la bataille du développement, ils sont visiblement sur une autre bataille qui est celle des positionnements pour le seul but de contrecarrer certains inconditionnels de la transparence et du dévouement à la population. Des divergences qui avaient pour rappel donné lieu au début de l’année à la programmation d’une assemblée extraordinaire, une réunion dans laquelle  les décideurs de cette honorable APW au nombre de 32 présents sur les 39 composant l’assemblée avaient voté deux points qui revêtaient un caractère « d’urgence », le premier concernait le remplacement de l’ex vice président d’obédience PRA par un autre élu, un changement dicté selon certaines informations par le fait que le concerné avait divulgué publiquement certains « secrets » de l’APW en plus de son boycott de la dernière session de cette honorable assemblée qui avait été caractérisé par l’absence délibérée de 15 élus. Quant au deuxième point, il était relatif aussi au changement des deux présidents de commissions de la santé et de l’urbanisme, tous les deux accusés par les mêmes décideurs d’avoir boycotté les travaux de la dernière session qui s’est déroulée au mois de juin dernier, un remue-ménage qui paraissait pour les connaisseurs de la maison de l’APW comme un signe fort qui démontre que cette assemblée n’est vraiment pas homogène comme on laisse entendre et que la résolution des problèmes internes ne se fait surement pas par le changement des postes de responsabilité. Selon certains observateurs, cette assemblée est depuis longtemps plongée dans l’incertitude, l’APW se fissure de jour en jour et s’éloigne de plus en plus de sa population qui l’avait intronisée lors des dernières élections  locales avec un blocage imposé par 24 de ses membres constituant le RND et son alliance, les mécontents et derrière eux la majorité absolue de la population ne parlent que d’une guerre de position qui ne sert que les intérêts de certains au détriment d’autres notamment la population et au milieu de cette tempête qui ne cesse de perturber la sérénité de l’assemblée, une question qui reste posée est de savoir si c’est vraiment le bon choix de représentativité de la wilaya de Tissemsilt qui a été proposé à la population ? Qui servira cette population et qui s’en serve pour arriver à ses fins ? C’est aussi, la question que se sont posés  certains élus et les habitants de la wilaya en découvrant encore une fois que ces assemblées extraordinaires dont les points du jour incluent à chaque fois des propositions relatives au remplacement de tel et de l’éviction de l’autre oubliant que le premier rôle de cette assemblée est de représenter dignement et servir la population, ces mêmes mécontents s’interrogent où étaient ces élus du problème que rencontrent encore les fellahs concernant le manque de moyens de stockage des récoltes et les souffrances qu’ils avaient enduré cet été ? Qu’est ce que ces élus ont fait pendant et après la tombée des dernières averses de pluie aux citoyens victimes des intempéries ? Où sont ces élus des multiples problèmes sur le logement ? Et beaucoup d’autres circonstances qui avaient été caractérisées par l’absence de ces élus de la wilaya. Selon certains élus mécontents par ce qui se passe à l’intérieur de l’APW, il est fait état de «marginalisation», de «passe-droit» voire «d’indus militants», la situation est telle qu’un vent de mécontentement et de colère a déjà soufflé sur une bonne partie de ces élus. Cette assemblée est devenue synonyme de remaniements et gare à celui ou ceux qui tentent de papillonner ou sortir du « code disciplinaire » de cette honorable assemblée, ils seront vite rapetissés et marginalisés pour éterniser cette médiocrité, la majorité absolue de ces malheureux citoyens espérait que seul le changement idoine des visions est à même de mettre un terme aux situations générées, entre autres par ces personnes dont le passé s’est caractérisé par des scandales de gestion et pour d’autres par le commerce informel, l’habitat précaire et l’état des chaussées qui ne plaident pas en leur faveur, entamer les débats et l'étude des dossiers inscrits, à savoir la situation générale, l'état d'avancement de la concrétisation des résolutions et des recommandations adoptées lors des dernières sessions de l'APW. En somme, ce constat annonce déjà des « convictions » et des couleurs politiques, et loin d’être trop alarmiste, elles seront certainement les mêmes que celles des années précédentes et le temps pour la mise en garde contre les opportunistes et les affairistes est malheureusement bien consommé, une crise qui va probablement mener droit vers un blocage, ce conflit, précisent-ils, est beaucoup plus profond et nécessite d’abord un sens de responsabilité  et l’ouverture des canaux de communication pour les élus afin de servir l’intérêt de la population.

A.Ould El Hadri
Samedi 21 Septembre 2013 - 22:00
Lu 154 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+