REFLEXION

APW DE TISSEMSILT : Des absences de marque à une session ordinaire

Les faits qui ont caractérisé cette première session ordinaire de l’actuel exercice sont d’abord la programmation de cette session sur deux jours 30 et 31 du mois de mars pour se retrouver enfin amputée de la deuxième journée et écourtée à une seule journée qui pour regarder « le match de foot de l’équipe nationale », et ce pour des raisons inexplicables et inexpliquées !



Peut-être par désintérêt vu que des divergences gangrènent depuis longtemps dans cette assemblée, le deuxième fait marquant était l’absence durant l’après-midi de la journée du 30 mars de 19 membres élus sur les 39 que compose cette auguste Assemblée Populaire de Wilaya à cette session. Une absence que ni le P/APW ni aucun responsable ne l’avait expliqué. En effet, l’assemblée populaire de la wilaya de Tissemsilt s’est penchée lors de cette première session sur deux thèmes importants, il s’agit d’abord du dossier de l’hydraulique qui s’est illustré par ses réalisations et ses acquis importants même s’il reste encore des choses à faire pour la bonne prise en charge dans la distribution de l’eau potable. L’autre volet concerne le dossier de l’emploi qui malgré la présentation des statistiques, la réalité du terrain diffère complètement. Les problèmes de recrutement, le rôle de certaines administrations à l’image de l’agence de développement social ou l’agence de l’emploi n’ont pas été traités de la façon qui puisse valoriser leur travail sur le marché local de l’emploi. En somme, pour la première session de l’APW, le supposé ‘’désintérêt des élus, l’indifférence totale et la légèreté par lesquelles ces élus se seraient  donnés quant au traitement des sujets ayant une relation directe avec la population montrent déjà que rien ne va dans cette assemblée ». Ces faits marquants n’étaient pas sans les passer sous silence, ce qui invite ces élus représentants de la population à revoir leur méthode de travail concernant les affaires de cette wilaya qui a plus que jamais besoin de leurs présences et leurs participations objectives pour donner du tonus à la cadence du développement qui accuse énormément de retard. 

A. Ould El Hadri
Mardi 31 Mars 2015 - 17:12
Lu 131 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+