REFLEXION

APRES UN REGNE DE PRES DE 50 ANS : Hocine Ait Ahmed renonce à la présidence du FFS

« Je ne me présenterai pas à la présidence du parti pour le prochain exercice », a annoncé hier Hocine Ait Ahmed, qui a été pendant près de cinq décennies à la tête du FFS. Après un règne de près de 50 ans à la tête du Front des forces socialistes (FFS), Hocine Ait Ahmed s’est enfin résolu à passer le témoin. Dans un message envoyé ce vendredi à la direction de son parti, le leader historique a annoncé sa décision de se retirer de la présidence dès le prochain congrès qui vient, par la même occasion, d’être provoqué pour le deuxième trimestre 2013.



APRES UN REGNE DE PRES DE 50 ANS : Hocine Ait Ahmed renonce à la présidence du FFS
Mes convictions et ma ferveur sont toujours aussi vivaces qu’aux premières heures de mes soixante-dix ans de militantisme. Mais les cycles de la vie s’imposent à tous. Je dois ainsi vous dire que le moment est venu pour moi de passer le témoin et que je ne me présenterai pas à la présidence du parti pour le prochain exercice », a-t-il assuré dans un message envoyé aujourd’hui vendredi au conseil national du FFS. Ainsi donc, le leader historique a jugé bon de suivre l’exemple d’une autre figure de proue de l’opposition démocratique, Saïd Sadi, qui s’est retiré de la présidence de son parti dans le but d’assurer une succession sans heurts et de passer le flambeau à la nouvelle génération.
 
Toujours « proche » et « à l’écoute » des militants
Ne voulant que sa décision soit perçue comme un renoncement, M. Ait Ahmed a assuré les membres de la direction du parti qu’il  « reste encore, bien entendu, à l’écoute des militantes et des militants ». Se sachant écouter et adulé, Ait Ahmed conseille aux responsables du parti de « maintenir le cap, de préserver et de développer le FFS, dans la collégialité, conformément à l’éthique qui a toujours guidé nos actions ». Au Comité éthique et au Secrétariat national du parti, le vieux leader recommande d’«engager dès maintenant le processus de préparation du 5ème Congrès du FFS par la mise en place, conformément à nos statuts et notre règlement intérieur, de la Commission de Préparation du Congrès National (C.P.C.N) et de tout mettre en œuvre pour sa réussite ».Il  y a quelques mois, le FFS a connu de graves dissensions internes nées de la participation du parti aux législatives de mai dernier au terme desquelles il avait décroché 27 sièges de députés. Lors des élections locales, le parti de Hocine Ait Ahmed a fait un score honorable avec ses 1 042 élus locaux.
 

Riad
Dimanche 23 Décembre 2012 - 00:00
Lu 1670 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+