REFLEXION

APRES LES SCANDALES DE « L’AUTOROUTE EST OUEST » ET DU « TRAMWAY D’ALGER » : Sonatrach et les banques ciblées par des enquêtes sur la corruption

Les enquêtes sur les affaires de corruption et passations douteuses de marchés publics à l’image de celles de « l’autoroute est ouest » et du « tramway d’Alger», font partie d’une série d’enquêtes déclenchées récemment dans le secteur économique par les services de la sécurité sur instruction du chef de l’état en personne, vont s’élargirent croit-on savoir à d’autres secteurs très importants. Selon des sources crédibles, plusieurs secteurs sont dans le collimateur des enquêteurs tels, l’hydraulique, l’Aménagement du territoire, les banques et même Sonatrach serait sur la liste.



APRES LES SCANDALES  DE « L’AUTOROUTE EST OUEST »  ET DU « TRAMWAY D’ALGER » : Sonatrach et les banques ciblées par des enquêtes sur la corruption
Depuis l’annonce de la création d’une commission nationale ad hoc contre la corruption, le 28 octobre par le Président Abdelaziz Bouteflika, plusieurs secteurs d’activité font actuellement l’objet d’enquêtes sécuritaires. Après les secteurs des travaux publics et des transports c’est au tour de ceux de l’Hydraulique, de l’Aménagement du territoire et des banques. Dans les Travaux publics, l’enquête concerne l’autoroute Est-Ouest. Plusieurs responsables liés au projet ont été arrêtés ou placés sous contrôle judiciaire dans le cadre des investigations sur l’attribution et la gestion des lots Centre et Ouest, confiés au consortium chinois Citic-Crcc. Des soupçons pèsent également sur les conditions d’attribution du lot Est au japonais Cojaal. Ce dernier est confronté à d’importantes difficultés qui suscitent des interrogations sur ses capacités à mener le projet. Dans les Transports, l’enquête concerne l’attribution des contrats dans les chemins de fer, le métro d’Alger et le tramway. Les contrats attribués aux groupes chinois dans les chemins de fer suscitent des interrogations, d’autant qu’on retrouve les même acteurs que dans le projet de l’autoroute : le français Pierre Falcone, les frères Bédjaoui et probablement Chani Medjdoub.
L’enquête sur le métro d’Alger a déjà conduit à l’arrestation, fin octobre, du Directeur de la planification au ministère des Transports, arrêté il y a quelques jours dans le cadre d’une enquête sur la corruption. Le mis en cause, actuellement en détention provisoire à la prison de Serkadji, est poursuivi dans une affaire liée à l’attribution par l’Algérie du contrat d’équipement du Métro d’Alger au groupe allemand Siemens. Dans l’Hydraulique, les enquêteurs s’intéressent aux conditions d’attribution du contrat du barrage de Taksebt dans la wilaya de Tizi Ouzou au canadien SNC Lavalin. Ce dernier, selon une source proche de l’enquête, a versé 3% du montant global du projet – 760 millions d’euros- à des intermédiaires algériens. Enfin, dans le secteur de l’Aménagement du territoire, une enquête a été lancée sur les conditions d’attribution des nouvelles zones d’extension touristiques.
L’enquête ouverte sur la Cnep fait partie d’une série d’enquêtes déclenchées qui concernent plusieurs entreprises publiques, parmi lesquelles figure aussi le géant pétrolier Sonatrach. Selon les informations, la société nationale des hydrocarbures fait l’objet actuellement d’investigations de la part des services de sécurité sur plusieurs dossiers : les ports pétroliers, les canalisations dans le grand sud et l’attribution de plusieurs contrats dans des conditions jugées douteuses. Plusieurs hauts responsables de Sonatrach ont déjà été entendus par les enquêteurs et des inculpations pourraient intervenir dans les prochains jours, selon les sources.

Slimane
Lundi 28 Décembre 2009 - 23:01
Lu 976 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+