REFLEXION

APRES LES MANIFESTATIONS DE LAZHARIA A TISSEMSILT : Cinq arrestations mais rien n’a changé



Mardi dernier n’a pas été paisible comme à l’accoutumée chez les habitants des villages " Bab El Guebli» et « Tamezlait " dans la daïra de Lazharia, les gens avaient changé d’humeur et le calme de la région a été transpercé par les bruits de la protesta et comme nous l’avions annoncé auparavant, les citoyens de ces deux petites localités  se sont regroupés par dizaines et avaient  bloqué toute la circulation routière sur  la route nationale n ° 19 lien national entre  Tissemsilt et Chlef, route réputée au grand trafic, ils l’avaient bloqué avec des barricades et des pneus brûlés pendant un temps . La situation aurait pu dégénérer si les services de la gendarmerie ne  seraient pas intervenus rapidement pour disperser les protestataires et libérer la route vers 16heures trente de l’après-midi du mardi faisant un bilan de cinq arrestations parmi les manifestants qui avaient été accusés d’avoir organisé ce regroupement sans autorisation préalable des responsables et blocage de la route à la circulation routière devant les automobilistes. De l’autre côté, certains habitants nous ont  informés que l’intervention des gendarmes était trop musclée et que ces derniers ont utilisé la force pour rétablir l’ordre.                                              

A. Ould El Hadri
Mercredi 22 Janvier 2014 - 17:05
Lu 83 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+