REFLEXION

APRES LE VOL DE 11 VEHICULES A MASCARA ET SES ENVIRONS : De 8 à 15 ans de prison pour les accusés



Lors de sa première audition du 24 octobre, qui a été consacrée à la bande spécialisée dans le vol de véhicules, composée de 10 accusés auxquels, ils leurs est reprochés la constitution d’une association de malfaiteurs et vol qualifié. La multiplication de ces actes et les dégâts commis a semé la panique au sein de la population de la ville de Mascara, les faits de cette affaires remontent aux dernières années lorsque 11 personnes victimes de ces vols se sont approchées de la sûreté pour déposer plainte contre X ce qui a permis aux services de sécurité d’entamer une enquête approfondie dans cette affaire. Le 19 novembre 2009, lorsque des éléments de la sûreté faisaient leurs rondes habituelles, repèrent une voiture de marque R19 qui était déjà recherchée remorquée par une autre voiture dont le chauffeur au vu de la police a accéléré. a la suite de quoi la cordea brisé. Les occupants du véhicule volé prennent la fuite et le chauffeur remorqueur reste seul, pour se faire arrêter, durant l’enquête il dénonce ses complices. Durant l’audience, l’accusé M.N reconnait qu’il est le chef de la bande et le cerveau de tous les vols commis et avoue devant la cour les faits de toute l’affaire et reconnu avoir volé 11 voitures qu’il avait transférées sur Oran pour sa revente à des prix variant entre 5 et 7 millions. Dans le même cadre, il possède 2 éléments spécialisés dans les plans de vol, comme il a formé 4 groupes dont il est le chef pour lesquels sont partagés les rôles. Ces éléments choisissent les nuits. Pour commettre leurs forfaits en opérant le véhicule durant la journée quant au chauffeur qui a dénoncé ces pairs durant l’enquête il nie connaître ces gens, mais qu’il a commis le vol avec trois d’entre eux seulement et ce sont eux qui ont volé la R19 dans laquelle ils furent arrêtés par la police, la même déclaration est faite par le reste des accusés. Parmi les véhicules volés figure celle du bureau des œuvres sociales de l’éducation nationale. Ce véhicule était conduit par le président du bureau qui se trouvait en mission et qui fut volé de nuit par le même procédé, après une plaidoirie bien animée, le représentant du ministère public requiert 15 ans de prison pour M.N et A.M, 8 ans pour cinq d’entre les accuses et une amande 2 millions de DA et 10 ans pour trois autres après délibération, les membres de cette bande ont été condamnés entre 15 à 8 ans de prison ferme et trois d’entre eux ont bénéficie d’un acquittement.

B. Boufaden
Mercredi 27 Octobre 2010 - 11:18
Lu 301 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+