REFLEXION

APRES LE REFUS DE SONATRACH DE RENOUVELER LEURS CONTRATS DE TRAVAIL : Trois jeunes tentent de s’immoler à la zone industrielle de Béthioua

La zone industrielle de Béthioua, située à l’Est d’Oran a vécu avant-hier une journée de peur et d’angoisse à cause d’une tentative collective d’immolation par le feu décidée par trois jeunes hommes devant l’une des usines de la Sonatrach, après que cette dernière ait refusé de leur renouveler leurs contrats de travail selon des sources concordantes.



Les trois jeunes hommes se sont manifestés plusieurs fois, mais sans aucun résultat, alors ils ont pensé radicaliser leur mouvement de protestation en recourant au suicide par immolation selon la même source. A cet effet, les trois infortunés, se sont procurés de l’essence pour ensuite imbiber leurs corps à l’intérieur même de la zone industrielle, menaçant en conséquence d’actionner le feu, en guise de protestation contre le refus du renouvellement par la société de leurs contrats de travail ajoute la même source. La scène était intenable, à voir trois jeunes au bord du sacrifice, de peur qu’ils ne se retrouvent au chômage, un climat de peur s’est emparé des travailleurs présents sur le lieu du drame, ce qui a nécessité l’intervention des forces de sécurité et des services de la protection civile sur place. Mais à la satisfaction de tout le monde, les trois jeunes hommes se sont rétractés à commettre l’irréparable, après qu’ils aient reçu les promesses des responsables de l’usine où ils sont employés, pour le renouvellement de leurs contrats et éviter ainsi qu’ils ne rejoignent la liste des chômeurs.

GA
Mardi 5 Novembre 2013 - 16:55
Lu 221 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+