REFLEXION

APRES LE MAIRE D’EL KERMA : Le P/ APC d’Ain El Turck suspendu



Nous avons appris de source proche de la wilaya d’Oran, que le président de l’Assemblée Populaire Communale d’Ain El Turck a été suspendu, avant-hier, par  la wilaya , pour des raisons liées à des poursuites judiciaires, quelques jours après la suspension du maire d’El Kerma. Les deux maires sont accusés de passation de marchés publics, en violation de la réglementation, sachant que des mesures similaires seront prises dans les tout prochains jours à l’encontre de d’autres présidents d’APC, accusés des mêmes motifs. Par ailleurs, il faut souligner, que le nouveau code communal est clair : tout élu poursuivi en justice sera suspendu. La présomption d’innocence est préservée puisque l’élu suspendu ne sera remplacé qu’en cas d’une condamnation définitive. Pour rappel, durant le mandat écoulé, 13 maires de communes de la wilaya d’Oran ont été poursuivis en justice. Pas moins de 12 autres élus ont subi le même sort. Quant aux élus dont les noms ont été portés sur des dossiers d’enquête des services de sécurité, ils sont encore plus nombreux. S’agissant des maires suspendus pour poursuites en justice toujours durant le dernier mandat, on notera celui de la commune  d’Arzew, Bethioua, Aïn El Turck et El Mefsoukh. Le maire de la commune d’El Karma a été, quant à lui, mis en prison. S’agissant des griefs retenus contre eux, les plus répandus sont les passations frauduleuses de marchés et détournements de biens publics ainsi que l’attribution frauduleuse de foncier.       

Medjadji H
Mercredi 2 Octobre 2013 - 22:00
Lu 231 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+