REFLEXION

APRES LA FERMETURE DE L’APC DE SIRAT : Le wali reçoit une délégation de représentants de la société civile

Nous apprenons de sources émanant de la Cellule de Communication de la wilaya de Mostaganem que le wali M. Temmar, dans sa volonté d’être à l’écoute des préoccupations socio-économiques des habitants de l’ensemble du territoire de la région mostaganémoise, a reçu une délégation de représentants de la société civile de la Commune de Sirat à son Cabinet au niveau du siège de la wilaya, ce dimanche après-midi.



Au menu de la rencontre, des discussions libres et un dialogue constructif entre le chef de l’exécutif et les citoyens porte-voix des revendications des habitants de la commune de Sirat, dépendante administrativement de la daïra de Bouguirat, et notamment après la récente fermeture de l’APC de Sirat, initiée par des citoyens pour exprimer pacifiquement le mécontentement contre une situation qualifiée de délicate, au vue des conditions sociales difficiles dans laquelle  vivent une partie des habitants, avons-nous appris. Parmi les revendications sociales posées au wali, l’on dénombre l’absence d’éclairage public, l’amélioration de l’alimentation en eau potable pour onze (11) douars rattachés à Sirat, ainsi que d’autres préoccupations liées au cadre de vie de la population locale. Ayant bien pris note de toutes ces revendications sociales, à l’origine de la colère citoyenne, M. le Wali a réagi rapidement en annonçant qu’une délégation d’enquêteurs se rendra prochainement sur les lieux dans l’optique de constater la réalité de la situation et évaluer précisément la situation globale sur le terrain pour en apporter les solutions adéquates dont la résolution des problèmes se fera par ordre de priorité, précise-t-on.  Dans ce contexte, l’objectif de ladite rencontre visé par le Chef de l’exécutif dans son action est de désamorcer la ‘’mini-crise’’ locale et d’éviter son pourrissement, pour cela, M. Temmar Abdelwahid a lancé un appel aux associations représentants les citoyens de ne pas recourir à la fermeture des APC, car ce type d’agissement tend à pénaliser les administrés dans leurs démarches quotidiennes et a également exhorté les responsables locaux à employer les moyens modernes de communication à l’image des réseaux sociaux pour l’intérêt général d’une fluidité des échanges positifs entre les citoyens et leur institutions locales dans la prise en charge des doléances de ces derniers.          

AS. Mohsen
Dimanche 3 Avril 2016 - 20:01
Lu 252 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+