REFLEXION

APRES L'ARRIVEE DES BRIGADES DE CONTROLE DES PRIX : Fermeture délibérée des commerces à Relizane



Les commerçants en produits alimentaires, détaillants et producteurs se sont habitués à baisser leurs rideaux et fermer carrément leurs magasins dans la majeure partie des villes importantes relevant du Sud de la wilaya de Relizane, a-t-on remarqué ces jours du mois sacré de Ramadhan, dès qu’ils entendent parler de l’imminente arrivée des éléments des brigades de contrôle des prix. «Le plus surprenant, nous fait-on savoir, certains d’entre eux seraient informés des heures avant de la venue des contrôleurs grâce à l’information qui passe à grande vitesse, de bouche à oreille, pour faire le tour d’horizon à tel point que les rues commerçantes deviennent subitement désertes au grand étonnement des clients et autres consommateurs», lancent des plaignants de  Relizane . Ces derniers diront que le phénomène abracadabrant ne fait que perdurer, ayant lieu surtout dans les moments bien ciblés. «D’une part, concluent-ils, les commerçants recourent à cette pratique pour le moins décevante, afin d’échapper aux mains des éléments de contrôle du fait qu’ils ont de tout temps vendu leurs produits sans factures. En effet, ces marchands s’approvisionnent le plus souvent des grossistes versant dans l’informel et, d’autre part, les agents de contrôle qui se veulent intransigeants deviennent de plus en plus rigides dans leurs missions.           

Nadir
Vendredi 23 Juin 2017 - 18:22
Lu 234 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 22-10-2017.pdf
3.51 Mo - 21/10/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+