REFLEXION

APRES DEUX JOURS D’AGITATION A MAZAGRAN : Le chef de la daïra de Hassi Mameche rassure

Le bon traitement des recours, c’est ce qui a rassuré les nombreux manifestants devant le siège de l’APC de Mazagran après une vague de protestation pacifique qui a vu l’encerclement du siège de cette APC pendant deux jours paralysant ainsi toute activité au sein de cette mairie.



APRES DEUX JOURS D’AGITATION A MAZAGRAN : Le chef de la daïra de Hassi Mameche rassure
En effet, le bras de fer entre l'APC de Mazagran et les manifestants concernant  la liste des 190 logements a connu enfin un dénouement. Ce dimanche, le chef de la daïra de Hassi Mamèche en l’occurrence M. Belbachir Boucif qui nous a reçus dans son bureau a affirmé que l’exécution de la procédure des recours va certainement apaiser la tension. Notre interlocuteur est revenu sur son parcours à Hassi mameche : « Fraichement muté dans ce poste au mois de septembre, je me suis retrouvé dans l’obligation de réactiver à nouveau plusieurs organes à l’instar de la commission d’enquête chargée du dossier du logement pour étudier les dossiers des 1280 demandeurs déposés au niveau de la commune de Mazagran. J’ai fait tout mon possible pour rendre ce processus infaillible pour épurer la liste ». M. Belbachir nous a informés, dans ce contexte, que la première liste concernait 100 logements et grâce à mon intervention auprès de Monsieur le wali elle s’est dilatée pour contenir un quota supplémentaire de 90 logements de plus. Ainsi, des enquêtes préliminaires sur les futurs acquéreurs ont été effectuées au  mois d’octobre. Quant aux derniers événements, M. Belbachir dira, que pas mal de fois,  j’ai  reçu les manifestants dans mon bureau « et même ce vendredi après midi je les ai rencontrés au niveau de l’APC pour débattre sur ce sujet.», a-t-il déclaré. Notre interlocuteur nous a, également, affirmé que cette liste de 190 noms est provisoire : « à ces protestataires, je dis que le législateur algérien a donné droit au recours devant une commission qui va être présidée par Monsieur le wali de la wilaya et moi en tant que chef de daïra et autres secteurs à savoir DLEP, OPGI…etc », a-t-il signalé.on apprend, à cet effet,  que les dossiers devront être déposés au niveau de la wilaya dans un délai de huit jours, pour faire l’objet d’une contre enquête afin d’épurer les indus bénéficiaires s’il y en a. En outre, sur les lieux certains manifestants qui s'estiment lésés par cette distribution de logements ont procédé, avec leurs familles, au dépôt de leurs recours au niveau de la wilaya mais par contre d’autres occupent toujours les lieux. Pour rappel, ce bras de fer remonte à la journée du mercredi dernier, dans l’après-midi après l’affichage de la liste des bénéficiaires de logements au niveau de la commune de Mazagran. Un vent de colère, suivi  d’une manifestation  a obligé le maire et quatre membres de son APC à passer plusieurs heures dans leurs bureaux encerclés par les manifestants. Cela a duré deux jours le mercredi et le jeudi pour qu’enfin une promesse vienne alléger la tension.   

Bouziane Kamel
Lundi 4 Mars 2013 - 10:54
Lu 835 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+