REFLEXION

APRES BAMAKO : Mokhtar Belmokhtar frappe Ouagadougou



Selon une revendication d'Aqmi, le groupe de Mokhtar Belmokhtar se trouve derrière les sanglantes attaques de Ouagadougou. Ce terroriste, cerveau présumé de l'attentat de Bamako en novembre, est l’un des hommes les plus recherchés du Sahel.
Le chef jihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar revient une fois de plus sur le devant de la scène. Selon l'organisation américaine Site, qui surveille les sites Internet islamistes, Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a posté un message attribuant les attaques de Ouagadougou, vendredi 15 janvier, au groupe Al-Mourabitoune, dirigé par ce terroriste redouté. Vingt-neuf personnes ont été tuées dans l'hôtel Splendid et le restaurant Cappuccino, au cours de l’attentat jihadiste du 15 janvier contre la capitale burkinabè. Parmi elles, se trouvent notamment six Canadiens, cinq Burkinabè, deux Français, deux Suisses et un Américain.
Ce n’est pas la première fois que Mokhtar Belmokhtar, alias Khaled Aboul Abbas, vise des Occidentaux sur le continent africain. L’homme, rendu célèbre avec des opérations aussi sanglantes que spectaculaires dans le Sahel, a revendiqué l'attentat meurtrier, le 20 novembre 2015, contre l'hôtel Radisson Blu de Bamako (20 morts dont 14 étrangers et deux assaillants abattus). La formation jihadiste se trouvait également derrière le premier attentat meurtrier contre des Occidentaux à Bamako, le 7 mars 2015, au bar-restaurant La Terrasse (cinq morts : trois Maliens, un Français et un Belge).

 

Ismain
Dimanche 17 Janvier 2016 - 20:26
Lu 252 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+