REFLEXION

APRES AVOIR RECU UNE NOTIFICATION DE DEMOLITION DE LA DAIRA DE MOSTAGANEM : Cinq familles envisagent une grève de la faim

Dans un communiqué remis à la rédaction, 5 familles à Mostaganem menacent d’entamer une grève de la faim, pour dénoncer la situation précaire dont elles se débattent. Elles seront expulsées aujourd’hui de leurs logements situés à proximité du mausolée de Sidi-Abdelkader à Tigditt.



APRES AVOIR RECU UNE NOTIFICATION DE DEMOLITION DE LA DAIRA DE MOSTAGANEM : Cinq familles envisagent une grève de la faim
Ils sont 17 membres composant 5 familles résidant, sur le terrain se trouvant à proximité du mausolée de Sidi Abdelkader limité à l’Ouest par la rue Merzoug salah et à l’Est par le parc d’El-Arsa. Sur ce même terrain, qui s’étend au nord jusqu’au palais des sports de Tigditt, vivent 65 autres familles, soit au total 70 familles. Ce bidonville existe depuis bien avant l’indépendance où plusieurs générations se sont succédées. Il se trouve que parmi les 70 familles occupant ce lieu, seulement 5 d’entre elles sont sommées de quitter les lieux au plus tard aujourd’hui, 9 mai 2010. Ces mêmes familles que sont : Zitouni Mohamed (3personnes), Bouchama Touati (4personnes), Herendi Omar (4 personnes), Hadjeba Mourad (3personnes) et Rouaighia Hamou (3 personnes) sont destinataires d’un procès- verbal de notification N° 10 émanant de la police de l’urbanisme de Mostaganem, suite à la correspondance n°1575 du 03.05.2010 de M. le chef de la daïra de Mostaganem , les sommant de détruire leurs habitations dans les 24 heures qui suivent la notification, du fait que le lieudit fait l’objet d’un projet de route. En 24 heures seulement 5 familles, soit au total 17 membres, avec leurs enfants en bas âge, sont contraints d’évacuer les lieux, pour aller où ? Personne ne peut répondre. Pour détruire certains responsables ne se privent pas, mais pour trouver des solutions à ces familles désabusées, rien à l’horizon, voilà, la raison et la sagesse de ces responsables, qui ne font que d’apporter une solution pour en créer plusieurs problèmes. Il est à signaler que l’épouse de M.Rouaighia Hamou, enceinte de 8 mois ,a été hospitalisée en urgence suite au choc qu’elle a reçu lors de la notification par les agents de la police de l’urbanisme de quitter les lieux. Les 5 familles ont été reçues par le chef de daïra, ce jeudi à 16h, après deux heures d’attente, qui leur a fait la promesse d’examiner leur situation. Or, il se trouve que le compte à rebours à bel et bien commencé et qu’il ne reste plus que quelques heures avant l’expiration du délai accordé à ces familles désemparées et traumatisée par la décision hâtive prise par les autorités locales. La décision de faire procéder à la démolition des habitations des 5 familles n’a été prise que le 15 avril 2010 par l’un des vices- présidents de l’APC de Mostaganem, sous le n° 219/2010, pour être notifiée le 06.05.2010. La démolition est prévue pour aujourd’hui « 09.05.2010 », soit 3 jours seulement durant lesquels, ces 5 familles doivent trouver refuge pour laisser place aux bull-dozers. Il est sans doute clair que le projet de route ne date pas d’hier, pourquoi donc les autorités concernées ont-elles attendu si longtemps pour avertir les familles concernées ? Pourquoi n’a-t-on pas songé à les reloger en temps opportun afin d’éviter tous les déboires et les désagréments que ces familles vivent durant les 3 jours qui leur sont impartis. Comment des familles démunies peuvent-elles trouver où se reloger en l’espace de trois jours ? N’existe-t-il pas de logements vides pour éviter à ces 17 personnes de se retrouver du jour au lendemain à la rue et de surcroit avec des enfants en bas âge ? Autant de question en suspens face à une situation des plus désastreuses. Et ça continue ! Aucune réflexion, aucune stratégie. Des familles entières jetées dehors sans le moindre scrupule, elles sont algériennes et elles ouvrent droit au logement au même titre que tout le monde et la raison veut que l’Etat doit réfléchir à prendre en charge des cas pareils avant de procéder à une quelconque démolition.

M.Bentahar
Samedi 8 Mai 2010 - 23:01
Lu 1362 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+