REFLEXION

APRES AVOIR LIMOGE SON GOUVERNEMENT ET ANNONCE DES LEGISLATIVES ANTICIPEES : Le président Benali fuit la Tunisie

Le président Ben Ali a quitté la Tunisie et l’armée a pris le contrôle du pays, selon une information de la chaîne de télévision Al Jazeera.



APRES AVOIR LIMOGE SON GOUVERNEMENT ET ANNONCE DES LEGISLATIVES ANTICIPEES : Le président Benali fuit la Tunisie

Depuis jeudi soir, les événements s se succèdent, l’un après l’autre en Tunisie. Derrière ces événements n’est autre que le président Benali en personne. Après  la décision de ne pas se présenter à l’élection présidentielle de 2014, vint  l’autre déclaration de vendredi,  celle de limoger son gouvernement  et d’organiser des élections législatives anticipées dans les six prochains mois. Cette fois,  selon toute vraisemblance, il a quitté la Tunisie  pour une destination inconnue et c’est l’armée qui a  pris le pouvoir croit-on savoir.  Le président Ben Ali a quitté la Tunisie et l’armée a pris le contrôle du pays, selon une information de la chaîne de télévision Al Jazeera. C'est le président du Parlement qui assure l'intérim à la présidence, selon la même source. La télévision publique tunisienne a annoncé auparavant qu’un « événement très important » pour le peuple tunisien sera annoncé « très bientôt ». Aucune précision n’a été fournie concernant cet événement.

Des membres de la famille Trabelsi arrêtés à l’aéroport
La télévision publique tunisienne a annoncé, vendredi vers 18heures, qu’un « événement très important » pour le peuple tunisien sera annoncé « très bientôt ». Aucune précision n’a été fournie concernant cet événement.  Vendredi, l’état d’urgence  a été décrété dans toute la Tunisie. Cette décision va permettre à l’armée, qui est restée neutre depuis le début des manifestations, de prendre la gestion de la situation sécuritaire. L’armée a pris le contrôle de l’aéroport et décrété un couvre-feu sur Tunis et sa banlieue, entre 17 heures et demain 7 heures du matin. Enfin, l’espace aérien tunisien a été fermé.  Par ailleurs, selon la chaîne de la télévision Al Jazeera, des membres de la famille Trabelsi de l’épouse du président Ben Ali ont été arrêtés par les forces de sécurité à l’aéroport. Ils tentaient de quitter la Tunisie, selon la même source.

L’armée prend le contrôle de l’aéroport de Tunis
Les choses s’accélèrent en Tunisie. Immédiatement après avoir décrété l’état d’urgence dans tout le pays, l’armée est entrée en scène. Les militaires ont pris le contrôle de l’aéroport international de Tunis et fermé l’espace aérien tunisien. Cette décision intervient alors que des dignitaires du régime auraient tenté de fuir le pays, selon des informations de l’opposition. Des troupes de l’armée se sont également positionnées non loin du palais présidentiel de Carthage. Le discours prononcé jeudi soir par le chef de l’Etat tunisien dans lequel il a promis plus de démocratie et s’est engagé à ne pas briguer un nouveau mandat en 2014 n’a pas réussi à ramener le calme dans le pays, même si les promesses ont été suivies d’effets comme la levée de la censure sur tous les sites internet qui étaient interdits dans le pays. Vendredi, le président Ben Ali a fait une nouvelle concession à la rue : il a limogé son gouvernement et annoncé des élections législatives anticipées dans un délai de six mois. En vain.


Ismain
Samedi 15 Janvier 2011 - 10:45
Lu 478 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+