REFLEXION

APRES AVOIR ETE REEXAMINEE PAR LES AMERICAINS : Les algériens saluent le retrait de la "liste noire"

Les responsables politiques algériens ont apporté leur soutien à la décision de Washington de mettre un terme à un plan de sécurité dans les aéroports, qui renforçait les contrôles de sécurité des citoyens originaires de quatorze pays en partance pour les Etats-Unis.



Cette liste avait valu aux Etats-Unis des critiques véhémentes après qu'elle eut été dévoilée au lendemain de la tentative d'attentat contre un appareil en partance pour Detroit par un extrémiste nigérian, à Noël dernier. Washington avait promis de réexaminer cette liste après les fortes objections soulevées par Alger.
A la suite de cette décision de supprimer cette liste, un porte-parole du Parti des travailleurs, Ramdane Taazibt, a déclaré à la presse locale que les Etats-Unis ont rectifié le tir en adoptant de nouvelles mesures de sécurité.
"Nous ne pouvons que nous réjouir de cette décision qui vient corriger une injustice faite à l'égard de notre pays et à d'autres également", a déclaré Taazibt, dont le parti avait été l'un des plus fervents critiques de cette liste.
Le responsable de l'information de l'ambassade des Etats-Unis, John Brown, s'est déclaré satisfait qu'une "solution acceptable pour les Algériens et les Américains ait été trouvée".
Ces nouvelles mesures "seront appliquées à tous les passagers venus de différents pays, de la même manière", a expliqué Brown lors d'une conférence de presse, le 3 avril à l'ambassade des Etats-Unis à Alger, ajoutant que cette décision d'abandonner cette liste résultait de consultations avec les partenaires étrangers, dont l'Algérie.
Un responsable du Front de libération nationale s'est félicité de ce changement d'attitude des Etats-Unis. Said Bouhadja a déclaré aux journalistes que les nouvelles dispositions de sécurité mises en place dans les aéroports américains étaient "acceptables".
"Appliquer les mesures de contrôle à l'ensemble des voyageurs du monde pour des raisons purement sécuritaires est acceptable", a-t-il ajouté. "C'est une mesure qui ne porte aucune atteinte aux droits de l'Homme et qui s'éloigne de la ségrégation pratiquée à l'encontre de certains pays."
Les autorités américaines qui ont dévoilé ces changements la semaine dernière ont indiqué qu'à partir de maintenant, les listes des passagers seront examinées à la lumière de renseignements spécifiques sur les menaces terroristes. Les voyageurs dont les informations personnelles poseront problème seront soumis à un "contrôle secondaire", comme des scanners corporels.
Le Mouvement pour la société de la paix (MSP) a lui aussi apporté son soutien à cette décision américaine.
"Nous avions dénoncé les premières décisions de contrôle des voyageurs par le scanner corporel décidées à l'égard des pays figurant sur la liste noire, car nous avions estimé que ce sont des décisions discriminatoires, racistes, humiliantes et reflétant un sentiment de xénophobie terrible, sans la présentation de motifs avérés", a déclaré le porte-parole du MSP Mohammed Djamaa.
Les journaux algériens s'interrogent sur la manière dont cette liste avait été établie au départ. Le journal francophone Le temps d’Algérie écrit dans son éditorial : "Il ne fait aucun doute que la secrétaire d'Etat américaine et son équipe composée d’experts de la CIA, du FBI et du Pentagone ont agi avec précipitation, n’évaluant pas assez la portée que pourrait avoir une telle mesure sur les relations entre Washington et les pays frappés de discrimination."
Malgré les frictions dues à cette liste, les liens des Etats-Unis avec l'Algérie se sont réchauffés ces dernières années, dans le contexte du renforcement de la coordination sécurité et d'un intérêt croissant pour le commerce bilatéral et l’investissement.

Sadek
Samedi 10 Avril 2010 - 11:06
Lu 375 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+