REFLEXION

APRES 3 ANS DE L’EFFONDREMENT D’UN MUR DE SOUTENEMENT D’UNE ECOLE : Le danger est omniprésent à Tissemsilt



Trois ans se sont écoulés sur l’affaire de l’effondrement partiel du mur de clôture de l’établissement scolaire Moufdi Zakaria de Bordj Bounaama sans qu’aucune opération ne soit engagée pour résoudre ce problème qui fait trembler les parents d’élèves dès l’arrivée de chaque hiver. En effet, on se souvient bien de cet hiver où par une journée qui avait connu des précipitations assez considérables dont leur impact sur les routes et les constructions était édifiant au point où une partie du mur de soutènement de l’école Moufdi Zakaria de Bordj Bounaama s’est effondré. A cette époque, ce terrible effondrement n’a heureusement pas fait de victimes mais il aurait pu être fatal dans d’autres conditions et si les élèves étaient dans la cour de récréation. De nos jours, la situation est toujours la même, pis encore, des fissures se sont montrées sur d’autres parties de ce mur aggravant davantage le risque sur la vie des écoliers et la peur des parents, ces derniers affirment que toutes les parties concernées par l’état de la construction « mur » sont au courant de la situation depuis des années, l’un d’eux ajoute « on n’a pas cessé d’alerter les responsables et à chaque fois ils ne font que constater et au meilleur des cas, ils ne font que se déplacer pour un constat mais sans plus et en fin de compte ni la partie concernée ni encore l’APC n’ont daigné prendre la chose au sérieux et voilà le mal qui se produit. » En somme, l’effondrement de ce mur, concluent ces parents, était à l’époque l’alerte qu’il faut prendre au grand sérieux pour prendre les décisions nécessaires pour éviter d’autres dégâts qui seront certainement préjudiciables au futur mais malheureusement, trois longues années se sont écoulées et on nous dit encore que cet établissement va être remplacé par une autre école à la cité des 92 logements mais à en arriver à cette date quelles sont les solutions à ce problème qui risque de faire mal à l’avenir sachant que cette région est réputée par ses glissements de terrain et la nature de son sol imprévisible.    

A. Ould El Hadri
Samedi 30 Janvier 2016 - 17:52
Lu 100 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+