REFLEXION

APC / SERVICE DE L’ETAT CIVIL : Plus de 600 extraits de naissance « S12 » établis, attendent preneurs



APC / SERVICE DE L’ETAT CIVIL : Plus de 600 extraits de naissance « S12 » établis, attendent preneurs
Les citoyens qui ont dû se rendre à l’état civil de la commune de Mostaganem, afin d’y retirer des documents officiels, exigés par les différentes administrations ont dû, sans aucun doute, remarquer la fluidité et la facilité avec lesquelles sont délivrés ces pièces aux demandeurs. Nous remercions vivement les proposés de l’état civil pour le travail soigné qu’ils accomplissent, dans le seul but de satisfaire le citoyen, dans un laps de temps minimum », témoigna un jeune venu demander l’extrait de naissance « S 12 ». Rencontré sur place, le ( DRAG) de l’APC, qui n’a pas manqué de réitérer son insistance sur le fait de servir le citoyen avec moins de difficultés et d’être à la hauteur de la responsabilité, qui lui incombe et la confiance placés en lui, avant d’ajouter que pour l’obtention du fameux extrait de naissance, durant la première période de l’opération, est un véritable parcours du combattant pour le demandeur, mais hélas, il y a des gens qui incroyablement, semblent ne pas vouloir retirer ce précieux document, dont ils ont déjà fait la demande, après tant de souffrance et qui est établi et donc prêt pour la délivrance, ce qui est encore plus impressionnant est le nombre de ces documents qui dépasse les 600 et qui se sont accumulés depuis le mois d’avril 2010. Tandis que tout le monde Oie haut et fort que la délivrance de l’extrait S12 est problématique, en raison évidemment du nombre très important des demandeurs, alors que les services de l’état civil font de efforts énormes pour arriver à faire face aux besoins de ces citoyens et calmer la tempête de l’information véhiculée justement par tous les médias et surtout par la rue, il arrive à l’instant même que l’extrait de naissance S12 est livrable, dans la journée même de la commande, et surtout pour ceux qui résident hors de la wilaya. Nous avons eu à visiter, à plusieurs reprises, le service de l’état civil et nous y avons constaté de visu, sur place, le déroulement des différentes opérations d’inscription et de livraison des différents documents demandés au niveau de la dizaine de guichets fonctionnels. Des chaines, il y en a, quelques fois, mais sans que cela nuise outre mesure au citoyen », fera remarquer un jeune étudiant venu demander son extrait de naissance. Et son camarade ajoute : les chaines sont très rapidement liquidées », grâce à la détermination et au labeur des préposés aux guichets qui s’accordent à dire, nous sommes là, pour servir avec satisfaction». Un état civil qui fonctionne à merveille et est suivi attentivement par le préposé, l’officier de l’état civil, crédité d’un dévouement et son caractère accueillant et coopératif, qui s’acquitte convenablement devant l’empressement du citoyen à la délivrance immédiate des pièces.

T. B. Aek
Mardi 9 Novembre 2010 - 00:01
Lu 667 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+