REFLEXION

APC DE MOSTAGANEM : Une malade mentale sème la panique au service de l’état civil



Normalement, la place des malades mentaux est dans des centres spécialisés et non dans la rue. Néanmoins, dans la ville de Mostaganem, cet aspect des choses n’est pas encore pris au sérieux puisqu’ils sont nombreux ceux souffrant de problèmes psychiques alors que leur prise en charge n’est pas toujours prise au sérieux. En effet, Mostaganem compte un nombre important de malades mentaux qui représentent souvent un danger permanent pour les passants. Comme c’est le cas hier, vers  11 heures du matin, quand une  malade  âgée d’une trentaine d’année a pénétré au siège de la mairie, déchainée, incontrôlée, elle a pu agresser plusieurs personnes présentes dans ce lieu très sollicité. Grace à l’intervention des agents de sécurité, la malade a été immobilisée jusqu’à l’arrivée des sapeurs pompiers qui ont procédé à son évacuation vers l’hôpital psychiatrique de Kharrouba. Mais ce qui est étonnant, c’est qu’à travers les artères de la ville, des malades instruits maitrisant la langue française et même d’autres langues déambulent. Ce qui prouve que parmi ces personnes malades,  figurent certaines personnes dotés d’un  haut  niveau scolaire. Face à ce phénomène qui  prend de l’ampleur, les citoyens se demandent, où sont passés les services de la direction de l’action sociale censés s’occuper  de ces malades abandonnés à leur triste sort.

Tayeb Bey Aek
Mercredi 8 Janvier 2014 - 16:27
Lu 264 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+