REFLEXION

APC D’EL KERMA : Le projet de la gare abandonné



La commune d’El Kerma  relevant de la  daïra  d’Es Senia , est en passe de devenir une agglomération importante au vu de son tissu urbain qui ne cesse de s'agrandir et d'une démographie galopante, ce qui influera à coup sûr sur son développement socioéconomique. Carrefour depuis longtemps, aujourd'hui la ville ne dispose même pas d'une gare routière, du fait que le dit projet de la gare routière est à l’arrêt depuis une décennie voir à l’abandon  du moment où  ce lieu est devenu par le temps un  lieu de débauche où  des délinquants s’adonnent à tout genre de vices comme celles d’organiser des beuveries, de consommer des drogues etc... L’ancienne station de bus se trouve en état de dégradation avancée et mal équipée. Les transporteurs stationnent des deux côtés de la route principale de la ville bloquant, parfois totalement la circulation. En effet, et avec tout le flux des usagers qui empruntent les moyens de transport en commun et les multiples destinations,  dont  Es Senia, Sidi Chahmi, Oran, Alger et bien d'autres localités, El Kerma , en tant que pôle économique et agricole important  ne dispose toujours pas de gare routière. De par sa situation stratégique en tant que plaque tournante de trafic, elle a grand besoin de ce genre d'infrastructures dans son espace urbain, qui gagnerait à être à la mesure de la réalité du terrain.    

Medjadji. H
Samedi 10 Mai 2014 - 11:13
Lu 184 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+