REFLEXION

ANSEJ TIARET : 836 projets financés dont 84 initiés par des femmes

Lors d’un point de presse tenu au siège de l’ANSEJ, ce samedi 18 janvier 2014, M. le directeur de l’ANSEJ a rendu public le bilan de l’année 2013 qui reflète une évolution parfaite comparativement aux années précédentes , il dira que 2868 projets ont été présentés devant la commission de validation , et que plusieurs secteurs ont été touchés par ces opérations.



A noter que l’agriculture avec 422 projets à savoir l’artisanat 66, TPBTH 84, hydraulique 1, l’industrie 232, les services 696, transports marchandises 7, et les transports frigo 2. Et d’ajouter  que 836 projets  ont  été financés, ce qui va générer 1303 emplois , et en généralité , l’évaluation est progressive , soit 74% dans le secteur services dont 60% hors transport d’eau une progression de 21% comparativement à l’année 2012 , et de 16% en industrie, soit une hausse de 0,5% par rapport à 2012, l’agriculture de 6% soit une différence de 1% et de même pour le bâtiment et l’artisan. Le directeur de l’ANSEJ a mis tout le paquet dans les volets de l’orientation et l’accompagnement , et faudrait-il le signaler, l’engouement remarquable auparavant n’est plus au quotidien et l’équipe de l’ANSEJ a démontré à plusieurs reprises ses prouesses en prestations, ceci dit, le montant injecté dans ces différents projets serait de l’ordre de 1.603.437.446.35 DA, dira M. le directeur qui ajoute : « concernant le plan d’action 2014 , nous allons intensifier le suivi des micro-entreprises dont le but de sauvegarder leur pérennité comme le stipule le décret 55/TER qui ouvre droit aux jeunes promoteurs pour l’accès à 20% des projets inscrits au niveau de la wilaya ( marchés publics) à l’exemple d’un jeune qui a bénéficié d’un projet de rénovation  de réseaux et câbles téléphoniques relevant d’Algérie-Télécom. Et toujours dans le cadre du suivi, notre objectif s’axe sur la création de la richesse et l’emploi, et aussi multiplier nos efforts en matière d’information externe, à travers les centres de formation professionnelle et l’université (3 centres et 3 instituts professionnels sont déjà opérationnels ), nous avons arrêté un planning avec le secteur de l’université qui sera fonctionnel à partir du 12 février 2014 au niveau de 8 facultés de l’université « Ibn Khaldoun » de Tiaret, en notant que ce programme a été introduit par la maison de l’entreprenariat qui vise la création des micro-entreprises. Par ailleurs, 84 projets à l’adresse de femmes ont été financés dont 2 à l’agriculture, 5 pour l’artisanat, 19 industrie et 58 vers les services, et en outre, le volet contentieux s’est rétréci puisque nous recensons que 15 bénéficiaires qui ont été présentés devant la justice pour détournement » ajoute le directeur qui nous  apprend que la commission de validation est composée de 14 membres (banques, impôts, wilaya, ANEM, emploi , CCI, chambre d’agriculture, chambre de l’artisanat  et ANSEJ), et concernant la participation des banques lors de l’année 2013 et relative au financement des projets les taux sont comme suit :BADR 34% , BNA19%, BDL 19%, BEA15%, CPA 13% , et à cela s’ajoute des perspectives comme l’implantation d’une antenne ANSEJ à Frenda ( le projet est en cours d’étude, et l’antenne de Ksar Chellala est déjà  opérationnelle), conclut M. le directeur qui nous a sollicité à plus de communication en vue de servir une jeunesse en quête d’épanouissement.

Abdelkader Berrebiha
Lundi 20 Janvier 2014 - 17:10
Lu 867 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+