REFLEXION

ANSEJ MOSTAGANEM : Déjà, 8413 micro-entreprises créées en 20 ans

Créée le 08 Septembre 1996, l’agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (ANSEJ) a fini en une vingtaine d’années par s’imposer en devenant le premier pourvoyeur du marché de l’emploi suscitant énormément l’adhésion de la jeunesse à son programme de création de micro-entreprises, dont certaines sont devenues des leaders dans de multiples domaines de l’activité économique.



En ce vingtième anniversaire de sa naissance, le directeur de l’agence locale a organisé  jeudi dernier au siège de l’organisme de l’ANSEJ,( Agence Nationale de soutien à l'emploi des Jeunes), une conférence de presse où plusieurs journalistes et correspondants de la presse écrite et parlée (Radio Dahra) ont été invités. Ce dernier a mis l’accent sur le développement  des activités de l’agence, qui se sont améliorées  et se sont diversifiées d’une année à l’autre , ce qui a permis de mettre en place des activités créatrices d’emploi, ayant parvenu à freiner le chômage et réduire la facture d’importation, par la production locale de divers produits, sujets d’importation  et surtout encourager la création de projets innovants de qualité et de forte valeur ajoutée à travers  un accompagnement spécifique réservé aux universitaires et aux jeunes , issus de l’émigration, qui se sont installés au pays et ont lancé des micro-entreprises, dont certaines demeurent un modèle de pleine réussite. A ce jour et depuis sa création, l’agence locale de soutien à l’emploi des jeunes de Mostaganem, en multipliant ses efforts, est parvenue à créer 8413 micro-entreprises en générant  18.985 emplois au sein de divers secteurs de l’activité économique  de la wilaya. Depuis l’année 2011, le financement  des projets s’est poursuivi pour toucher toute une gamme diversifiée d’activités au nombre de 3191 projets dont  les services qui se sont taillées la part du lion avec la concrétisation de 1548 projets, par les activités artisanales avec 591 entreprises, par  les bâtiments, les travaux publics et de l’hydraulique avec 408 unités, l’industrie et la maintenance avec 325 boites, l’agriculture et la pêche avec 256 exploitations, et en dernier par les professions libérales avec l’installation de 63 cabinets d’expertise et autres bureaux d’études.  Ce taux de financement  a ciblé particulièrement la tranche des promoteurs universitaires et est passé de 8% en 2011 à 14% durant les 07 premiers mois de l’année en cours. Un indice qui marque le retour encourageant des universitaires vers le dispositif mis en place, et leur permet de fuir le chômage et se lancer à titre privé. La femme est également présente au sein du dispositif, avec un taux minime, qui tend à s’élever au fil des ans et vient de passer de 5% en 2011 à 8% en 2016, avec le financement de 697 projets depuis la création de l’organisme, avec un pic de création de 68 projets en 2014. L’ANSEJ compte énormément sur le volet communicatif  pour gagner sa bataille de lutte contre le chômage, en multipliant davantage les portes ouvertes , les salons de la création de l’emploi, et en misant surtout sur la maison de l'entrepreneuriat qu’elle a installée à l’université ( faculté des sciences et de la technologie) pour le captage des jeunes universitaires, désireux de se lancer dans le monde des start-up , ayant fait ses preuves au sein d’autres pays .

L.Ammar
Vendredi 9 Septembre 2016 - 17:19
Lu 171 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+